10/07/2017

J'me suis loupée à quel moment ?

A quel moment j'ai loupé l'éducation de ma fille ?
Oui, encore et toujours ce même sujet.
C'est vraiment ça qui me fait souffrir.  Ma fille.
Je n'arrive pas à être fière d'elle.
Je l'aime, hein, ça ne fait aucun doute, mais je n'arrive pas à être fière d'elle.
Pour quel motif ?

Elle avait trouvé un contrat d'apprentissage.
Son patron l'a virée au bout de 4 jours.
Trop lente ; nonchalante ; n'écoute pas ce qu'on lui dit...

Elle a trouvé un chat et m'a promis juré craché qu'elle s'en occuperait.
Autant son père que moi, on est sans arrêt en train de lui donner à boire, à manger, nettoyer la caisse...
Finalement, elle ne s'en occupe pas.

En fait, si on ne lui dit pas "Fais ci" "Fais ça"... Bein elle fait rien.
Son linge est en haut des escaliers, si je ne lui dis pas "descends tes vêtements dans ta chambre", ils restent là des semaines.

Alors je ne sais pas où j'ai (on a) foiré.
On n'a forcément pas fait ce qu'il fallait.
Dit les mauvaises choses, donné le mauvais exemple, je ne sais pas, mais il y a un problème que je ne sais comment résoudre.
Compréhension ?
Coup de pied au cul ?

Du coup, en septembre elle rentre en internat pour passer un cap.
.....
Bin j'y crois pas.
Je me dis qu'elle va le louper. Ou abandonner en cours de route....

Et après alors.... ?
J'ai épuisé toutes mes ressources, je n'ai plus d'idées....

Elle a de grandes ambitions mais les abandonne rapidement. Et ne met pas en oeuvre quoi que ce soit pour y arriver.
Pour arriver à quoi que ce soit d'ailleurs...

:(

16/03/2017

J'me f'rais bien

un p''tit ciné comique là !
Pfiouuuu c'que l'atmosphère est lourde.
J'ai l'impression d'avoir une chape de plomb.

Je sais depuis maintenant 10 jours que ma chatte est malade des reins.
Incurable.
Okay. C'est "que" un chat.
Mais punaise ça fait 12 ans que c'est ma poupée :(
Et je ne sais pas pour combien de temps elle en a... Mais sa fin n'est pas si lointaine, et je devrai certainement la faire euthanasier....
Je préfèrerais tellement la retrouver morte un matin en me levant.
Je sais. C'est moche, je suis lâche.
J'assume....

Et puis aujourd'hui, cette fusillade à quelques kilomètres de chez moi.
Mais punaise, on va où ??????
Comme a dit la psy de la télé : on ne propose pas grand chose de beau à nos enfants - ce qui en fait une génération "perdue".
Je vais faire la vieille, mais à mon époque, enfant et ados, on était heureux, on ne se posait pas de questions ; on serait forcément les plus forts, les rois du monde. Non ?
Il n'était pas question de racisme, d'attentats, de fusillades dans les écoles, etc....
Alors : dégénérescence de notre société, ou plus forte communication des médias tout simplement ?

Bon j'ai vraiment besoin de bon temps et d'affection là :(
MPP revient demain, et on ira au ciné voir un film comique.

11/03/2017

Hérédité ?

Quelle est la part d'hérédité dans le comportement de nos enfants ?
OK ça va peut être en faire bondir plus d'un/une.
Mais je m'en fiche.
Et je ne peux m'empêcher de comparer ma fille à Monex.
Eh oui....
Jusqu'au shit.

Je ne sais pas ; j'ai l'impression d'avoir tout raté.
Mais vraiment tout hein.
Ou l'hérédité est trop lourde ? La génétique ?
Je ne sais pas.

Je n'ai pas réussi à lui donner le goût des études, voire du travail.
Je n'ai pas réussi à faire qu'elle n'aie pas envie de fumer, ou de fumer.
Et pourtant, quand je pense aux discours qu'elle tient vis à vis de son père....
Ca doit être la jeunesse.
Quand t'es jeune, tu crois que tu feras mieux que tes parents.
Et au bout du compte....

Moi, ce que je voulais, c'était avoir une fille bien dans sa peau, heureuse de vivre.
Avec ses petits tracas et mal être, mais des trucs normaux qu'ont tous les ados.
Et finalement, j'ai une fille qui a le mal de vivre.
Comme son père.

A chaque année (mois ?) suffit sa peine.
J'ai eu le vol, j'ai eu la scarification, j'ai eu la cigarette, j'ai le joint....
C'est quoi la suite ?
:(

20/01/2017

Alzheimer, toujours....

Ce soir, j'ai réalisé que si j'avais Alzheimer, et au même âge que ma mère.... il me restait à peine 20 ans de "vie" :(
Ca me fout un coup au moral :(

12/01/2017

Association de bienfaiteurs

Depuis 2 ans 1/2 je crois, je fais de l'art floral.
J'ai passé environ un an dans une bonne ambiance, sans me faire vraiment de relation.
Et puis l'année dernière, vers la fin de l'année scolaire, tout a changé.

Je me suis laissée embarquer dans un concours par une des filles. Du coup on a sympathisé.
Et puis une deuxième  m'a donné quelques conseils, et nous nous sommes vues le midi car elle travaillait pas loin de mon boulot.

Et puis du coup, comme on bossait toutes les trois dans le même coin, on a commencé à se faire des bouffes le midi de temps en temps.

Et puis j'ai appris que celle avec qui j'avais fait le concours était en couple avec un ancien collègue avec lequel je m'entendais très bien :) (le monde est petit hein).

Et puis aussi, j'ai passé le nouvel an avec des gens que je ne connaissais pas du tout, dans une autre région que la mienne. Et j'y ai rencontré une femme super sympa qui m'a demandée en amie sur FB. Et là, je me suis rendu compte qu'elle était amie avec la mère de ma copine !

Je me suis déclarée en autoentrepreneur, et ma copine n°2 l'était déjà, dans un secteur différent du mien mais complémentaire.
Et elle me propose en quelque sorte de s'associer.
Disons de bosser en coopération.

Pas mal non ?
J'ai bien fait de faire de l'art floral.
Je trouve que de bonnes choses me sont arrivées grâce à ça :)

09/01/2017

Dépitée je suis

Je crois que ma fille m'aura tout fait.
Le vol ; les scarifications, les mecs, les résultats scolaires de merde, la volonté d'arrêter ses études à 16 ans pile, et maintenant la cigarette.....
Mais j'ai mal fait quoi ???
MPP est plein de théories sur le sujet d'ailleurs tiens.
Si je l'écoute, je l'ai mal élevée. Je n'ai pas été assez ferme, je n'ai pas fait ce qu'il fallait, pas posé de cadre assez clair (lui qui sois disant déteste ce mot....)
Et de toutes façons, à chaque fois qu'on en parle, on finit par s'engueuler.

Et puis tiens, puisque c'est la soirée, lui aussi me fatigue.
Je sais. Depuis le temps....
Mais j'ai la flemme de tout recommencer. Et on sait ce qu'on perd pas ce qu'on gagne (mais en même temps.... je sais ce que je perdrais).
Notre relation n'est pas saine, fluide et relax.

Par exemple :
Au début ou nous étions ensemble, il m'avait sorti toute une théorie sur le décès des gens âgés. C'est pas que c'est pas grave s'ils meurent, mais bon ; ils ont fait leur temps.
A l'époque, ma mère et ma grand mère étaient décédées depuis peu alors c'était un peu frais quand même..... J'avais trouvé ça d'une délicatesse infinie !
Et je lui avais dit à l'époque "on en reparlera quand tes parents seront mal".
On y est.
Ses parents sont... disons.... décatis.
Et son père est plus que ça. Il tombe tous les jours malgré son déambulateur, ne sort plus, commence à avoir des absences et faire n'importe quoi....
Et c'est là que c'est moche.
J'ai envie de lui dire "Alors ? Ton père a fait son temps, donc ?"
C'est infect n'est ce pas. Et clairement je ne le ferai pas.
Mais ne serait ce qu'en avoir l'idée est ignoble et je ne veux pas être cette personne.
Ca ne me ressemble (habituellement) pas.

Ou encore :
Ca me fait ch... de mettre 30€ dans un cadeau pour lui.
Mais à côté de ça, 40€ dans un cadeau pour Monex ne me choque pas.
Attention ; ne nous méprenons pas ; pas de sentiments là dedans hein.
Mais Monex ne compte pas. Alors.... je ne compte pas.
MPP compte. Tout. Toujours.
Alors du coup.... bin action/réaction. Il compte, je compte.
J'ai la fâcheuse tendance à fonctionner en miroir...

Conclusion de tout ça : malgré mon congé sabbatique, j'ai pas un moral d'enfer.
Je suis noyée entre MPP et ma fille..... :(

05/01/2017

Blues

Ma mère me manque.... Ou plutôt, la mère que j'aurais voulu avoir me manque.
Ca fait bientôt 7 ans pourtant.... :(