31/03/2010

Cher mon Chat

Cher mon Chat,

Il faut que tu appelles ton cousin chéri pour lui expliquer ce qu'il (n') y a (pas) entre nous.
Oui car vois tu, celà me poserait un cas de conscience.
Non ?
Qu'en penses tu ?

Plus ça vient, et plus pire c'est.
A midi, nous avons réservé une table au soleil pour demain midi.
Et comme nous n'étions pas sûrs du nombre, ton cousin préféré nous a dit que s'il y avait une place de libre, il mangerait avec nous. Enfin... il M'a surtout dit ça...
Et le patron a ajouté "Oui.... On te garde la place en face de Reine"...

Alors on fait quoi là ?!
Je rentre dans la famille je deviens ta cousine ???
Hihihi !!!!!!!!!!!!
(comment ça tu ne trouves pas ça drôle ????)

Je me vois mal accepter quoi que ce soit, avec toi "entre nous"...

Candidat suivant...

... Moué....
Moué moué moué....
Bon bin.... 'tain il m'a saoulée !!!! C'est inhumain (surtout pour un homme) d'être aussi bavard oh !
Ah charmant sympa, et tout et tout ; j'ai passé une trèèèèès bonne soirée !!!
Mais putain... C'qu'il est bavard.
Non... à long terme ( à moyen non plus ) je ne supporterais pas.
J'aime le silence (aussi).

La parole est d'argent, mais le silence est d'or.

Et puis... Faire moitié moitié au resto, pour un premier rendez vous, je trouve ça ra (din).
Et même qu'à la caisse du parking, il cherchait sa monnaie d'un air embêté, j'ai vu le moment arriver où il me dirait "T'as pas 3 euros ????"
Non. Il ne l'a pas dit.
Par contre, en tapant le code de sa carte bleue, il a caché le clavier (des fois que je voie le code et lui vole sa carte... on sait jamais sur qui on tombe, hein !!!)

M'enfin ; candidat suivant vendredi !!!!!

Et puis j'ai eu des news de mon flic.
Non ; ce n'est pas lui qui est venu vers moi. C'est moi qui suis venue à lui.
En fait, j'attendais un évènement particulier pour reprendre un dernier contact.
Et cet évènement est arrivé.

J'ai vu des panneaux de cet évènement et lui ai envoyé un sms.
LE sms de la dernière chance.

Celui qui, s'il reste sans réponse, ferme la porte....

"Un bonjour en passant ; j'ai vu des panneaux "XXXXXXXX" alors j'ai pensé à toi. Biz"

J'ai appuyé sur "envoyer" et ai posé mon téléphone, convaincue que de toutes façons.... Je n'aurais pas de réponse.

10 mn après, mon téléphone faisait le "dong" signalant l'arrivée d'un sms... Ca ne pouvait être QUE lui.
Du moins l'espérais-je...
"Coucou. Merci pour ton sms. J'espère que tu vas bien. Je n'ai pas envie de te faire attendre plus longtemps car tu ne le mérites pas. Je te souhaite le meilleur pour la suite. Bisous"
Non mais je rêve... NON MAIS JE REVE !!!
S'fout vraiment d'ma gueule c'ui là hein !
Réflexe n°1 : j'vais y'en mettre plein sa p'tite tête !
Réflexe n°2 : naaaaan... J'vais la jouer plus en douceur..... Sur le même terrain que lui....

Je commence donc à tapoter une réponse commençant, quand même, par un sarcastique "hin hin hin"... Que j'ai aussitôt effacé.
Non poulette : pas sur ce ton, ça ne marchera pas !
J'ai donc finalement envoyé :
"Tu m'as un jour dit que notre intuition féminine nous trompait rarement... Mon intuition m'a dit qu'après notre rencontre tu n'as pas vraiment eu l'intention de donner suite ; n'est ce pas ?!

Bonne chance à toi également ; je te souhaite de trouver ta perle."

J'aurais aimé qu'il réponde ; oui, merde, n'importe quoi !
....
1 minute plus tard, le "dong" retentissait à nouveau....
"Tu te trompes mais ce n'est pas grave. Je te souhaite le meilleur"
Mer - deuh !
Mais pourquoi ? Hein ? POURQUOI ?
Il est où le problème ?
Ce type, j'avais eu un coup de coeur pour lui.
Si, vraiment ; un coup de coeur.
Alors QUOI ?????
Pffff....
Faut que je rattrape le coup, faut que je sache !

"J'ai un peu de mal à comprendre dans ces cas là... J'aimerais beaucoup clarifier celà via msn un de ces soirs... Quand tu en auras envie et si tu en as envie..."
Comment allait-il le prendre...

Quelques minutes plus tard, sa réponse arrivait.
"D'accord, avec plaisir"

Bon alors... C'est quoi le truc ?!
Faut que je sache ; faut vraiment que je sache !!!


29/03/2010

Je vais bien

Tout va bien

Je suis gaie
Tout me plait

Je ne vois pas pourquoi
Pourquoi ça n'irait pas....
(Copyright Dany boon me semble t'il....)

Méthode Coué



J'vous raconte mon vendredi ?

Allez... J'vous l'raconte.


Déjà, je dois bien avouer que d'un coup d'un seul, cette semaine, je me suis pris le retour de baton. De tout. D'absolument tout...
Je me suis trainée toute la semaine.


La perspective d'une soirée agréable en compagnie de mon flic aurait pu me maintenir un minimum à flot.
Mais quand on n'a pas de nouvelles......


Ah oui... j'oubliais... cette semaine, en vrac, je me suis re-pété la dent (de devant sinon c'est pas drole), la fatigue a fait sortir un joli bouton de fièvre (glamourissime), et un charmant garçon m'a dit, en gros, que... comment dire... ça collait bien entre nous mais que... bein ma taille de vêtements était un peu trop élevée pour lui.
Bon bin OK mon lapin. Il était désolé... Bin tu sais quoi mon choupinet ? Si tu t'arrêtes à une taille de fringues... tu vaux pas grand chose ! Et en plus de toutes façons, les gens qui changent de sujet avant d'avoir terminé le précédent, j'aime pô.

Enfin tout ça pour dire qu'arrivée à vendredi, j'étais un peu vannée.



Vendredi 8h30 : Mon père m'appelle.
Putain... Putain j'aime pas ça....
Il m'appelle JAMAIS à 8h30 !!
Ah non menteuse. Il l'a fait y'a un mois pour te dire que ta mère était morte....
Tremblante intérieurement, je lui répondis.


Ouf, il avait juste un soucis pour garder ma fille le soir.
Merde. Mon RDV.


Heu... Mon quoi ??? Bin oui, toujours pas de news...


Donc... comme il voulait se démmerder pour garder ma morue quand même, je lui ai dit de ne pas se faire de soucis, que de toutes façons, c'était peut être annulé, et que je le tenais au courant avant midi.

10h/10h15 : j'appelle mon flic.
Messagerie.
Ha ha ha !!!
Je lui laisse un message, du type "Je ne sais pas si tu te souviens, mais on a... on avait... rendez vous ce soir. Alors comme je n'ai pas vraiment de nouvelles de toi, j'aimerais bien savoir si oui ou non. Merci de me rappeler avant midi"




10h50 : sms de mon flic
"Bonjour Reine. Je suis navré pour mon silence mais je dois faire face à quelques problèmes perso délicats et donc pas trop la tete à autre chose. J'espère que tu ne m'en veux pas. Bises"



11h03 : ma réponse
"Je peux comprendre que tu aies des soucis. On en a tous... Par contre, tu aurais pu m'avertir pour ce soir, non ?
Dis moi juste comment tu vois les choses maintenant, que je sache. Merci. Biz."
Non mais il croit quoi ? Que je vais lacher comme ça ? Trop facile.... Sors les un peu tes couilles hein ! Les choses, faut avoir le courage de les dire.

11h05 : sa réponse (waow 2 mn après !!!)
"Je suis désolé pour ce soir Reine. Pour la suite je ne sais pas trop. Ma priorité s'oriente vers la santé de ma famille. Fais comme tu le sens je ne veux pas te faire perdre ton temps"


11h16 : ma réponse (oué, j'mets du temps (un peu), exprès)
"Si le problème est réellement d'ordre familial, il n'y a pas de soucis, je peux patienter, je ne suis pas pressée. Par contre, si en fait c'est par rapport à moi, c'est autre chose.
C'est pour ça que je te demandais ce que tu souhaitais, sincèrement. Il n'y a pas de perte de temps dans l'histoire"
Bon bin j'y ai laissé la porte ouverte à une rupture là non ? (rhaaaaaaaaaaaahahaha une rupture !!! Je m'aime quand je suis marrante !!)

11h18 : sa réponse (oooooh rapiiiiiide)
"Je te l'aurais dit si c'était par rapport à toi. Merci de ta compréhension. Bisous."
Tu me l'aurais dit si tu avais des couilles peut être.... ?!



11h24 : moi
"OK... Alors j'attendrai un peu, je pense que tu en vaux la peine. Donne moi des news quand même ? Bisousss"
(faut toujours flatter leur égo il parait)


11h25 : sa réponse (1mn, record battu)
"Promis. Merci à toi. Bisouuuuuussssssss"




Ca le fait non ? Bon... soirée foutue certes, mais le garçon a l'air sincère.



J'appelle mon père pour lui dire de ne pas se faire de soucis.
Et là, il me dit que... il a une veine qui a pété au niveau de la paupière et a 19 de tension.
Putain j'y crois pas....


Le médecin est pas là donc.... Bin donc rien.
Bin t'es mignon mais tu vas aller aux urgences mon papounet (parce qu'une veine qui éclate + une tension qui grimpe d'un coup, moi, ça me fait penser à des signes précurseurs d'AVC...)




Je vous passe les détails mais :
- Il a passé l'après midi aux urgences
- C'est mon frère qui l'a emmené, en ralant (j'vais finir par péter un cable, j'en peux plus de ce type !!!)
- J'ai (un peu) craqué le midi... J'ai appelé mon ex pour lui dire (je savais qu'il serait le seul à vraiment comprendre... eh oui ; 17 ans, ça laisse des traces). En fait, je lui ai dit "mon père est aux urgences, il a 19 de tension et une veine qui a pété", et puis..plus rien, j'ai fondu en larmes. Et j'ai raccroché (le pauvre) parce que... bin rien :-(
A Carrouf, ça fait glamour (encore). M'en fous. En plus, faisait même pas soleil pour que je puisse cacher mes yeux de lapin albinos derrière des lunettes de soleil....
- Mon frère l'a ramené chez lui en fin d'après midi (en ralant... il me gonfle vraiment !!!)

Bon et au final, Monex devait avoir une sortie, moi aussi, elle a été annulée pour tous les deux. Donc du coup.... Bin on est sortis au resto en famille !! Ha ha ha !!!
(et j'étais tellement crevée qu'en rentrant, avant de sortir, je me suis endormie sur mon canapé sans m'en rendre compte !!).




Et puis sinon, en résumé (parce que sinon j'en ai encore pour des heures ! et qu'on m'appelle... hé hé !)
- Vendredi, j'ai rendez vous avec N°2 pour boire un verre (N°2 => le RSI)
- Le grossier qui m'a jetée pour cause de grosserie :-)))) m'a renvoyé un mail en me disant qu'il pensait à moi !!! Et que j'étais sympa et cool....
L'est pas un peu schtarbé lui ????
Alors je lui ai répondu : "Hé oui cher ami.... On ne peut avoir tous les défauts !"
Hé hé... Il va le prendre comment vous croyez ???
- Demain soir j'ai rendez vous pour un 'tit resto chinois (heu... dans Maville, juste en bas de chez Monex...). Je ne vous en ai pas parlé de celui là encore, mais il est excellent ! Vraiment ; qu'est ce que je rigole avec lui ! Je suis au moins sure de passer une bonne soirée !
Il veut même pas savoir à quoi je ressemble, il préfère la surprise, la découverte.



Oui mais me direz vous : j'ai dit à mon flic que je l'attendrais !!! Suis pas fair play !
Sauf que.
Il se connecte très régulièrement sur mon Sitalacon
Il a rejoint le réseau (msn) de deux nénettes
Il est passé sur msn hier soir sans "venir" me parler. Et là il y est et.... silence radio ! => Goujat


Alors tout ça, ça ne prouve rien. Mais bon.... Vous avouerez que c'est pas très clair, hein....


Suite... au prochain épisode !!
(parce que là il est tard et que j'ai pas le courage... Mais qu'est ce qu'on se marre !!!)


Addendum : ET PUIS J'EN AI MARRE QUE DES MECS QUE JE CONNAIS PAS ME TRAITENT DE COQUINE MERDE !
Ah ça fait du bien tiens !

24/03/2010

Montagnes russes

C'est dingue ce que "les autres" peuvent avoir confiance en moi... contrairement à moi.

Depuis plusieurs jours, je résiste à ce petit démon habituel que j'ai de ficanasser....
Je résiste, je résiste...
Et puis...
Et puis je ne résiste plus.

Je me crée un profil bidon sur mon Sitalacon, et je vais voir la fiche de mon flic, histoire de voir un peu de quand date sa dernière connexion.
....
.......
.......... Dernière connexion : 1 minute
Haaaaaaa ha ha ha ha !!!
Argh !
Ca calme.
T'as voulu savoir ma poulette, tu sais !

En même temps, à quoi puis-je m'attendre ?
Qui plus est, je ne veux pas faire de procès d'intention.
1. Que je sache... Il n'y a rien entre nous.
2. Que je sache... Il ne m'a rien promis !
3. Si MOI je me connecte pour voir s'il se connecte, pourquoi ne se connecterait il pas pour voir si je me connecte ?! (vous suivez là ?)
4. Les prémices d'une relation étant incertains, il court peut être plusieurs lièvres à la fois  (bien qu'il m'aie dit que non....), ce que l'on peut comprendre.
Ne jamais lacher les deux mains à la fois !!

5. J'ai des mails qui m'attendent... et ça me démange d'y aller (je vaux pas mieux)
6. J'ai toujours d'autres contacts (les deux autres), et je leur parle toujours....

Ceci étant dit.... c'est p't'être tout simplement un coureur.

J'en ai parlé à mes copines.
Parce que quand même.... ça "me" remet en question tout ça.
Bien entendu, je suis vachement avancée !!!
La moitié en tire des conclusions négatives, l'autre moitié des conclusions neutres (oui ; on ne peut quand même pas tirer de conclusions positives de ça ; si ?).

Et puis j'en ai parlé à C.
Oui ; à C.
J'aurais du me douter qu'il serait plutôt côté négatif, lui....
Pour lui, les mecs qui trainent sur ces sites cherchent juste à baiser.
Comme dit ma cop's : "Tu cliques et tu niques"....
Et c'est là que j'en arrive à la confiance en soi.
Il finit par me dire : "C'est tellement facile pour une femme souriante et agréable comme toi de rencontrer quelqu'un "normalement" !"
Qu'il est mignon.... Qu'il a confiance en mes capacités....LUI.
Ce à quoi j'ai répondu que oui bien sur sauf que je ne sors pas....
Lui, est convaincu qu'en allant au ciné (seule), boire un coup (seule), à la plage (seule) au marché (seule), je trouverai quelqu'un...
Mon Dieu qu'il est mignon !
J'suis pas le genre de fille qu'on accoste.
Ou alors, on m'accoste pour essayer de m'entrainer dans un lit. Pas pour faire ma connaissance.

Et en fait, j'avais écrit un texte de 3 km de long, et j'ai tout perdu, et j'ai pas le courage de tout recommencer.... Alors vous vous contenterez de cette moitié de note.
Je suis blasée + blasée du coup !
Pourtant, c'est la suite qui était la plus "intéressante" (pour peu qu'on puisse trouver les conneries que j'écris intéressantes !"....

22/03/2010

1er RDV... repoussé !!

A partir de quel moment est-t-on dans une relation ???
Drôle de question, je vous le concède...

Je ne suis pas habituée à des débuts aussi tranquilles.
D'habitude, on me saute plutôt dessus.
Non pas que je sois irrésistible, loin de là. Mais pour beaucoup de ces messieurs, un trou c'est un trou.
Ils veulent tirer leur coup, et c'est tout.

Alors qu'il n'essaie même pas de m'embrasser au premier rendez-vous.... Bin merde alors !!
Ca me fait tout drôle....

On devait se voir demain et puis... un imprévu.
(en même temps, ça m'arrange. Un peu... T'as intérêt à avoir tort pour la date, Miss Testeuse !)
Il m'appelle ce soir, après quelques sms ce matin, pour me dire que demain soir ce ne sera pas possible.
Je lui dis que OK, pas de soucis.
Et sans que je ne lui demande rien, il m'explique le pourquoi du comment.
Alors bien sûr... j'en vois déjà certains/certaines se dire "c'est ça ouais".
Mais... sincèrement, je lui fais confiance.
Truffe ?
Peut être.
Mais peut être pas.
Mon intuition m'a rarement trompée...

On parle, une demi heure, au téléphone... De tout, de rien...
Il me demande si un autre soir ce sera possible, dans la semaine...
Normalement, j'ai Miss Morue deux semaines d'affilée là... Mais bon ; faut pas abuser, hein !
Donc je lui propose, au choix, vendredi ou samedi.
"Vendredi. Comme ça je te vois plus tôt"
Mon Dieu que ça m'a fait plaisir....  Il ne me faut pas grand chose, n'est ce pas ?!
Puis, d'un coup il me dit "Ah mince ! Vendredi ce sera la fin de la semaine ; tu vas pas être crevée ?"
T'inquiète pas, mon lapin, j'aurai la patate !!
Je lui réponds que non.
"Tu vas pas t'endormir à 22h00 au moins ?!"
Ha ha ha... Ca veut dire quoi ça dis donc ????? Ca irait pas avec ton sms de ce matin ça ? Heiiiiiin ? Tu vas voir comment je vais m'endormir à 22h00.....

Ah oui ; parce que ce matin, j'ai eu droit, entre autres, à :
"Je peux te poser une question un peu osée ?"
Là, je me suis dit "putain il fait chier ! Encore un qui va me demander ma position préférée ou ma pratique préférée !!"....
"Oui, vas y balance..."
"Es tu coquine ?"
Ooooooooooooooh qu'il est mignon !!!! "coquine" !! Même pas "Es tu une grosse chienne lubrique ?"... Non ; "coquine" !!
"Heu... bin non :-(
....
J'rigoooooole ! Je pense qu'on peut dire que oui.
Et toi (t'es coquine) ?"
J'y aurais bien filé le numéro du capitaine, pour avoir son avis, mais... je sais pas... mon intuition, encore elle, m'a soufflé qu'il ne valait mieux pas...
"Coquine ? Non. Coquin ? Très. En fait c'est important pour moi de me sentir épanoui à ce niveau là"
T'en fais pas.... j'vais t'épanouir...
Ha ha ha  !!!
Rhooo non ; faut pas que je commence, hein !
En même temps... on est deux adultes, non ?

Et puis on a un peu parlé de notre ressenti d'hier.
Moi qui ne parle pas facilement, ne fais pas facilement de compliments, je lui ai dit ce que je pensais de lui....
Bien entendu (bin oui, il est poli), il m'a retourné les compliments. En ajoutant que j'avais l'air entière. Et qu'il aimait ça.
Et puis on s'est "quittés", et il m'a dit "à demain"....

Et c'est là que je me suis posé la question.
Est-on "ensemble" ????
A t'on entamé une relation ???
'tain... j'suis une vraie handicapée sentimentale moi....

(soupir)....Ca s'annonce pas trop mal, non ?!
J'ai comme dans l'idée qu'on a des chances de bien s'entendre... à quelques niveaux...

(vouiii vouiiii je garde des réserves vous inquiétez pas... Mais j'ai le droit de rêver un peu, hein....)
(Vous seriez gentils de me donner votre avis.... non ; sincèrement !!)

21/03/2010

Bon début... ?

17h20, je m'installe à la terrasse du bar.
Oui ; arriver en avance, c'est stratégique...

Je lui envoie un sms.
"Prem's :-))) "
Quelques instants plus tard, je vois arriver un type, un portable à la main, seul.
Il arrive au niveau de ma table et me dit : "Reine ?"

Je m'étais efforcée de ne pas le "fantasmer".
Voire... de le fantasmer moche. Comme ça au moins....
Un type grand (rhaaaa !), caisse (ah oui... caisse !), les yeux bleus, dégarni...
Merde. J'aime pas les dégarnis.
Sur le coup, je suis très légèrement déçue... Mais je sais aussi que toutes les rencontres virtuelles/réelles me font cet effet. Je ne sais pas si je dois dire "déçue" ou "choquée"...
M'enfin ma p'tite Reine ; tu louperais peut être le bonheur pour une histoire de cheveux ???

Il me fait la bise et s'installe à côté de moi.
Ah oui hein... il est musclé hein... Rrrrr !
Il a des putains de pec' !!! Pas éxagérément développés mais... on voit qu'il y a de la matière sous le tee-shirt !
Ah ouais.... et y'a pas que les pecs, hein...
Et on commence à discuter.
Enfin... c'est surtout lui qui pose les questions, et moi qui raconte. Il a plus d'imagination que moi pour les questions....

La nuit tombe... Il regarde l'heure... 18h45... Je réalise que le lendemain, il se lève à 4h et qu'il a 1h de route.
Je lui demande s'il veut partir.
Bientôt... Il a fait un "rétroplanning" et doit partir vers les 19h00... 1h de route, le temps de manger... de faire deux trois trucs, et il sera l'heure qu'il se couche...
Ce type, il est pas mon genre.
Dommage non ?

Sauf que.
Bein sauf qu'il a un tel charisme, et il émane de lui tellement de choses positives ; gentillesse, bien être, tranquilité, sérénité...
"Tu... tu veux qu'on se revoit ?" me demande t'il.
Oui. Oui, je veux qu'on se revoit. Je suis bien avec lui.
Il me demande quand.
Quand il veut lui ; c'est lui qui a des horaires "à la con". Moi, j'ai des semaines normales.
Vi, mais il est en vacances demain midi (à ce moment là, je le déteste).
C'est donc en fonction de Miss Morue.
Je lui dis que je ne l'ai pas jusqu'à mercredi....

Bon... il faut partir maintenant...
Nous sommes garés dans deux directions opposées ; au point de séparation, nous nous disons au revoir.
Je me pose la question... que va t'il faire ?
Je pense qu'il se la pose aussi.... une hésitation... on est l'un contre l'autre, je mets tout naturellement ma main dans son dos, il met tout naturellement ses mains sur mes bras.. ou mes épaules je ne sais plus.
Il se penche (ouéééé il se PENCHE) et me fait très gentiment, très doucement la bise.
Et à ce moment là, je me sens petite... presque fragile...
Il me dit "On s'appelle"

Oui on s'appelle.
Je suis rentrée chez moi le sourire aux lèvres.
Comme "lou ravie"... ou "lou béate", au choix...

Je lui envoie un sms pour lui dire...
Il me répond que lui aussi a passé un moment agréable. Et que je réfléchisse à ce que j'ai envie de faire mardi soir.
Ah on se revoit donc mardi soir !
Bin... je sais déjà. Et je lui dis de m'appeler le lendemain.
10 secondes après, le téléphone sonne.....

Je propose un resto indien sur le port....
Il est OK.
Silence... Je crois qu'on aimerait tous les deux un petit feed back...
Alors je lui dis qu'il a énormément de charisme.
Il me retourne le compliment, me dit qu'il a passé un excellent moment avec moi.
Et que... ça commence bien. Très bien même...

:-)

A approfondir

A approfondir j'avais dit en parlant de lui.
Nous avons approfondi.
Non bande de lubriques ; pas comme ça.

Quelques soirées à discuter, sur msn...
Nous avons fait les mêmes études. Un flic littéraire !
Il aime écrire... IL AIME ECRIRE !!!
Il lit Troyat et la mythologie grecque.
Il parle 5 langues.
Il a fait anglais/italien/grec et s'est choisi un pseudo de dieu grec.
J'ai fait anglais/italien/japonais et me suis choisi un pseudo de déesse japonaise.
Il est doux, il est cultivé, il est calin et tendre...
Il a vécu dans Maville, nous allions au même bar, et il amenait la fille de sa compagne à l'école maternelle... Dans la classe de Clo.
Il est allé à la piscine avec eux, en tant que "parent" accompagnateur... Clo se souvient de lui. Un type adorable, pas mal du tout, grand.... Si ça colle pas, elle pose une option m'a t'elle dit. Gratte toi, Clo !
Il se demande ce qu'une fille comme moi peut bien foutre sur ce genre de site....
Je me demande ce qu'un type comme lui peut bien foutre sur ce genre de site...

Quelques sms échangés.
Tous les jours en fait.
Plusieurs fois par jour.

Des appels.
Moi qui n'aime pas ça, là c'est fluide, ça coule de source.
On reste au téléphone une demi heure à discuter.
Pas comme l'autre pébron qui parlait de lui et de LUI.
Là, on échange.

Il est sûr que je vais lui plaire apparemment.
Comment peut il en être si sûr ?!
Il n'a pas de critères physiques particuliers.
Ca tombe bien, je n'en ai pas.
Il voudrait bien que ça évolue positivement entre nous.
Moi aussi je voudrais bien.

Il m'a dit de faire confiance à mon intuition féminine et de ne pas me faire de soucis...

On sera fixés ce soir, à 17h30.

Vous y croyez aux belles histoires, vous ?
J'aimerais bien y croire, mais mon p'tit côté noir me dit "Hin ! Trop beau pour être vrai, oui !!! Y'a forcément un hic, y'aura forcément pas l'alchimie"
Mais j'y vais quand même confiante, en mettant toutes les chances de mon côté.
Et surtout, dans un état d'esprit positif.
Mon p'tit côté noir, je l'enferme à double tour dans le coffre fort, et je le laisse à la maison, ce soir.

Vous croiserez les doigts pour moi ?

18/03/2010

Marie...

... tu ne te rends pas compte....
Je ne pouvais pas te répondre... J'étais en charmante compagnie (virtuelle certes... mais pas pour longtemps)...

16/03/2010

Etude comparative

Alors comme j'aime bien observer, disséquer, comprendre, et surtout l'être humain, je me suis lancée dans une étude comparative.
Des fois, je me dis que j'aurais du être sociologue....

J'ai donc, sur ce sitekitue un profil ou  je ne ments que très peu.
Juste sur ma ville de résidence (non mais... et puis quoi ENCORE !!!!)
Mon texte d'accroche est plat, vide.
M'en tape.

Et je me suis demandé si un texte plus élaboré, une fiche plus renseignée, bref un profil plus intellectuel MAIS sans photo aurait du succès.
Donc : je me suis créé un deuxième profil sans photo.
Avec le texte "qui va bien".

Test concluant : sans photo, tu te grattes !!!!
Avec photo, en quelques minutes, j'avais des demandes, et en quelques... heures ? des mails. En quelques jours, je rencontrais le 1er pervers.
Sans photo, en quelques jours, j'ai eu 4 visites, 3 sollicitations (dont une sur l'autre profil aussi... l'est pas mort de faim le mec !!! Faut dire... en survêtement en polyamide bleu devant sa GS.... ça se comprend ! Ha ha ha !), auxquelles j'ai répondu favorablement, et... aucun mail !

Et après, ces messieurs (désolée messieurs... ceci étant dit, je vous considère d'un autre niveau !!!) vont nous dire qu'ils s'intéressent à notre beauté intérieure !!

Et puis comme je suis très très vicieuse, j'ai AUSSI créé un profil d'homme.
Hé hé.... Tiens faudrait que j'aille voir si une nénette m'a sollicité(e)...
Bon ; je me suis auto sollicitée pour voir ce que ça donnait.... et je me suis acceptée. Donc : je m'aime !

Ah oui tiens ; détail croustillant : à partir de 18h ces messieurs n'ont plus accès.
Sauf s'ils sont en "premium" ou un truc du genre.
Et pour les inciter à banquer, sur la page qui dit "gratte toi", il est écrit : "Encore faim ? Grugez la queue systématiquement et faites plus de rencontres "
Pas de commentaires n'est ce pas....

Bon alors;...
En lice, il nous reste :
- un garde du corps => bieeeen bieeeeen.... 2 semaines qu'on discute et il m'a encore rien demandé !!!
- un RSI d'une groooooooosse boite => heu... que dire.... charmant mais selon moi superficiel. Bien sûr, celui là, il veut me rencontrer.... Vous croyez que je vais retourner voir Avatar gratos ? Rhaaaaa hahaha !!!
- un flic => bin ouais.... il est pas mal celui là. On dirait qu'il a du plomb dans la tête (une bavure policière peut être ? Ha hahaha !!)... Le hasard... il a vécu 2 ans dans Maville ; il l'aimait beaucoup (lui aussi... mon Chat :-D ) ; et on allait au même bar... on doit se connaître, au moins de vue. M.... !!!
A approfondir.

Quel sera le prochain RDV ?
Les paris sont ouverts....

Si vous êtes sages, un de ces quatre, je vous fais un florilège ...

14/03/2010

Déjeuner au bord de l'eau

Aujourd'hui, Miss Morue et moi avons déjeuné avec ma mère.
Non ; ce n'est pas une (mauvaise) blague...

J'avais prévu cette ballade, sur le lieu ou j'ai dispersé ses cendres, depuis plus d'un mois.
Bien avant que ma mère ne décède en fait.
C'est une des plus belles ballades du coin.
Alors je ne pouvais pas ne pas y passer quelques instants, non ?

En arrivant au début du parcours, j'ai expliqué à Miss Morue que c'était ici que nous avions dispersé les cendres de sa mamie.
Je pense qu'on cache trop de choses aux enfants d'une part, et d'une autre qu'il est important qu'elle sache "où" est ma mère...
Elle m'a demandé de lui montrer où exactement, d'une manière toute naturelle ; sur le ton de la conversation.
Parce qu'elle avait quelque chose à lui dire.
Déjà là, j'avais les boules.

Nous sommes donc arrivées vers la langue de béton serpentant entre les rochers et menant à un bout, au bout.
Je lui ai expliqué où exactement j'avais dispersé les cendres, et puis comme elle avait faim, nous avons décidé de manger là.
"Comme ça on mange avec mamie"
"Ouais"
Les boules.

Puis, on a eut fini de manger, et je lui ai dit qu'on allait partir.
Alors elle s'est levée, et m'a dit "Attends, je vais parler à mamie"
Elle s'est approchée du bord, et d'une voix claire a dit :
"Mamie... comme tu peux le voir, je n'ai pas vieilli.
Enfin si un peu depuis la dernière fois qu'on s'est vues ; mais pas beaucoup.
Je voulais te dire que je pense que tu es mieux là où tu es.
T'es plus malade, t'es heureuse maintenant.
Bon... voilà... Je t'aime"
Elle s'est retournée en souriant et m'a dit "Voilà !"

Seulement... pas voilà.
Parce que moi, au fur et à mesure qu'elle parlait, la boule grossissait.
Et à la fin j'ai craqué.
J'avais un peu compté sur les lunettes de soleil, mais elles ont pas de gouttière pour les larmes...
Alors la Morue, elle a bien vu qu'il y avait une trainée mouillée sur ma joue...
Elle m'a regardée, toute peinée, et m'a dit : "Ca va maman ??.... T'es encore triste, hein..."
Et puis elle m'a donné un mouchoir.
Elle est retournée au bord de l'eau et a dit "Mamie, je voulais ajouter aussi... Tu sais, c'est dur pour maman..."

Ca a l'air si simple pour elle...
Les choses sont ce qu'elles sont et c'est tout.
J'veux retourner en enfance....

Alpha

"Ca te dirait de me parler de Nietzsche autour d'un verre ?" je lui avais dit.
Ou plutôt envoyé, par sms.
C'était le matin. Ou le midi, je ne sais plus.
Mais de toutes façons, je ne m'attendais pas à une réponse avant au moins 18h00...
Il se lève entre 17 et 18h00.

Sauf que... pas de réponse.
Et puis on commence tard, très tard déjà, à discuter sur msn... et il ne me dit ni oui ni merde.
A la fin de la soirée, vers 1h00 du matin, je finis par lui demander s'il a reçu le fameux sms...
"Ah... Heu.... j'ai pas allumé mon portable"
Puis, quelques minutes (secondes ?) plus tard : "pourquoi pas ; on pourra confronter nos physiques"
OK. Je lui laissai donc le choix du lieu et de l'heure.
Sauf que... il ne sort jamais et ne connait donc rien.
Il m'orientait plutôt vers une expo ou un concert, et je lui proposais de chercher.
Putain... Un mec qui te propose de te rencontrer dans une expo ou un concert !!!

Le rêve !
Si on faisait le compte, il était intéressant, pas pousse au crime, et ce qui ne gâchait rien, mignon comme tout.

Je cherchais donc une sortie.
Pas facile de trouver une expo by night !!! Elles ferment toutes à 18h00...
Je finis par trouver plusieurs options.
Un bar à cocktails avec musique, assez "cosy", ou un concert de jazz manouche dans Maville.

Je lui proposais et il choisit l'option n°2.

Rendez-vous à 21h00/21h15 sur la place...
21h10, je sortais de chez moi et allais m'assoir sur un banc.
21h14... il n'était pas là.
21h15, je voyais marcher un type qui regardait partout.
"Je serai en noir avec un sweat orange" m'avait il dit.
C'était lui.
J'eus le loisir de l'observer quelques secondes avant que lui ne me voie.
Il était encore mieux qu'en photo...

Je le laissais approcher, puis le regardais en souriant, et en me levant lui dis "En noir avec un sweat orange..... Bonsoir !"
Ah... Il m'avait prévenue qu'il avait du mal avec les filles.
Bin... ça s'est vu, ça s'est senti.
Immédiatement, je me dis : "mais comment se fait il qu'un mec comme ça soit seul ???"
Même si je connais très bien la réponse...
Je lui dis une quelconque banalité à laquelle il répondit en chuchotant...
Tout comme à la deuxième... J'étais sur le point de lui demander s'il avait une extinction de voix lorsqu'il se mit à parler normalement.
Une voix grave, un peu intérieure...

Nous nous dirigeames vers la "salle" de concert en discutant... faiblement.
Toujours difficiles ces premiers instants ; gênants.
Nous passames à la caisse, et il m'offrit l'entrée.
(tiens ça me fait penser... c'est un bon moyen de sortir gratos ça !!! hahaha ! Rhoooo suis iiiiiignoble !)
Nous nous installames dans la petite salle voutée aux murs de pierre.
Le "complexe" est un ancien moulin rénové et divisé en petites salles. Les salles sont voutées, les murs sont en pierre, la déco des scènes est constituée des anciens systèmes du moulin, les chaises y sont décorées de peintures naives.... L'ambiance y est très feutrée.

Je le laissais choisir les places. Après tout... c'est son métier, non ? Technicien son et lumière ; il doit savoir quelle est la meilleure place dans une salle !
Il choisit deux places au centre, au centre (oui ; les deux "au centre").
Puis il commença à me faire un cours sur les projecteurs à led vs ceux à filament.
Je vous vois d'ici vous dire d'un air blasé "waow elle a du se faire chier !"
Bin non c'était super intéressant. J'ai appris plein de trucs.
J'en profitais également pour l'observer.
Autant le premier était lisse et insipide, autant celui ci était tout l'inverse.
Brun, les cheveux légèrement bouclés, les yeux marrons, des pattes, une cicatrice sur la pomette droite qui lui donne un charme...

Puis le concert a commencé.
Bon OK j'avoue.
Le jazz... ça se confirme... c'est pas mon truc.
Ca me fait pas vibrer.
(oui alors à ce sujet, mon Chat, on va pas pouvoir se marier finalement ; parce que quand tu écouteras du jazz ça me gonflera... Ou alors tu passes au rock plutot... OK ?)
Par contre, il faut quand même avouer, de très bons musiciens, et qui plus est pleins d'humour.
On a bien rigolé quand même...
Même si de temps en temps, du coin de l'oeil, je le voyais bailler...
(moi aussi je baillais hein !)

Entracte !
Aaaaaah yessss !
Parce que là... je commençais à m'endormir !
A l'entracte, un verre était offert.
Mais... nous sortimes d'abord fumer.
Lui. Pas moi. Enfin lui fumer. Pas moi fumer. Mais je suis sortie avec. Enfin dehors. Pas avec lui.
Putain qu'il caillait !!
Nous commençames à discuter timidement, puis un peu moins timidement.
Lorsqu'il finit sa roulée, nous rentrames boire un coup.
Jus d'orange.
Puis le sujet glissa sur... la CI.
Il a fait une tournée là bas pour un artiste local.
Folklorique ce fut !!
En me racontant ses aventures, il s'anima et je le vis tel qu'il doit être lorsqu'il est décontracté et à l'aise.

Entracte finie (hooooo), nous dûmes redescendre dans la salle.
Nous fûmes les derniers, notre discussion nous passionnant apparemment plus que le concert en lui même !
Je crus vraiment que j'allais m'endormir sur ma chaise....
La fin arriva enfin, et alors que le public bissait le groupe... nous restions les bras croisés.
Je me dis "hmmm ; bien qu'il m'aie dit bailler car c'est l'heure de la sieste pour lui, en réalité, il s'emmerde et n'a qu'une envie : que ça s'arrête !"
Ca tombait bien... moi aussi !
La question que je me posais était : "et maintenant.... ?"
Car lorsque je lui avais proposé un verre avant histoire de briser la glace avant le concert, il avait refusé, disant qu'il préférait après, selon feeling...
Donc....???

Nous sortimes (argh dans le froid !) et il s'arrêta en rouler une.
Cigarette, pas pelle.
Dommage.
Il me dit "Ah j'ai regretté de pas avoir de bloc et de stylo !"
"Heu... pourquoi ?"
"Bin... parce que la 2ème partie, je pensais qu'à mon script... j'ai un problème d'accès à la base de données etc..." (je vous passe le reste hein !)
C'est bien ce qu'il me semblait....
Nous discutâmes quelques instants de son problème de base de données, puis en marchant, il me dit :
"Tu veux aller boire un verre ?"
J'hésitais...
Non pas qu'il ne me plaise pas, loin de là, mais... si c'est aller boire un verre et qu'il ne soit pas là, bin c'est pas la peine !
Je reconnus quand même intérieurement que pour lui c'avait du être un crève coeur que de me faire cette proposition... Tout comme j'imaginais bien qu'il devait prier pour que je refuse.

D'un air gêné, je lui dis :
"Bin écoute.... si c'est pour que tu ne penses qu'à ton script, c'est pas la peine... et puis tous les bars sont fermés à cette heure ci de toutes façons... je vois bien que tu n'as qu'une envie, c'est rentrer chez toi et coder".
D'un air gêné aussi, il me répondit :
"Bein tu sais c'est mon boulot... c'est ma journée de travail là..."
Hé oui... quand on vit en décalé... bin on peut pas faire les mêmes activités que les autres au même moment....

Ce faisant, nous étions arrivés sur la place, là où nous nous étions rencontrés.
Nous continuames à discuter un peu puis, d'un coup, il me dit "Bon faut que je bouge, faut que j'y aille"
"Oui... vas bosser" lui dis-je.
Nous nous fimes la bise, plus... doucement ? qu'à notre rencontre.
Je ne sais pas si c'est parce que c'était moins tendu, ou si c'était un regret, et auquel cas, regret de quoi ? De se quitter ou que... je ne lui plaise pas peut être  ? Car après tout, ça, je n'en sais rien !
Il partit en marche arrière en me remerciant...
Je partis en marche arrière en lui retournant le remerciement dans un sourire...

Et voilà.
La suite ?
Bein j'en sais rien la suite. Ca dépendra de lui en fait.
Et puis... j'espère qu'il n'a pas pris mon refus de prendre un verre comme un vent.
Parce que ça n'en était pas un...

Dites... vous en pensez quoi vous de cette soirée ?  

12/03/2010

Envie de meurtre

Putain mais qu'il est con, MAIS QU'IL EST CON  !!
Je vais finir par péter un cable !!
C'est un abruti ce type ; je vais avoir une crise cardiaque de nerfs !!

08/03/2010

Valeur sûre

Heure prévue : 20h00...
Heu... Cette fois ci, je vais essayer de ne pas arriver à la bourre d'une heure !
Allez... On va mettre l'uniforme... Ce que Mr Cap'tain aime... je commence à le connaître...
Minirobe noire, bas noirs, mes chaussures de sainte... Elles vont lui plaire ces chaussures ; j'en suis sure...

Je pars... Bon... 45mn de voiture environ hein !
'tain j'aurais pas pu trouver un amant plus près ????
Pffff....
J'arrive à quelques kilomètres de chez lui ; je reçois un sms.
"Coucou bb t ou ?"
Puis il tente de m'appeler (pas de chance, suis déjà au téléphone)...
Je le rappelle... Il est encore avec son fils (hein ???? Keskifoulasonfils ?????)...
Je prends donc tout mon temps...

J'arrive en bas de chez lui et je sonne...
....
Je sonne...
....
Non mais je rêve ??????
Je l'appelle !
Mouarf... Il me répond ; il est sous la douche.
Il m'ouvre, laisse sa porte ouverte, et pendant que je monte, finit de se doucher...
OK.
J'arrive, pose mes affaires... Il m'appelle, me dit d'entrer dans la salle de bains.
J'entre donc (faut toujours obéir aux ordres d'un capitaine !)
Il me fait un immense sourire ; ses deux billes bleues sourient aussi...
Sa bonne humeur "éternelle" fait plaisir à voir, à vivre... Tout ce qu'il me faut !
"Bébééééé !!!! Comment ça va ?! Ah ça fait longtemps hein ! Viens, approche.... Hmmm mais dis donc... t'es super sexy hein...Viens viens approche"
Il est toujours sous la douche.
Je m'approche quand même et on s'embrasse.
Je pose ma main sur son torse (puissant) puis la descends....
Juste le temps de lui donner envie, puis je sors.

Il termine sa douche rapidement et sort, en paréo comme toujours.
"Tu veux boire quoi ?"
Un ti punch comme il les fait si bien...
Ah ! Bin non y'a pas de tonic...
Bon... Un muscat ?
Y'a pas.... Du coup, il me propose un Montbazillac. De 1979 !!!
Mazette !!
Allons y pour le montbazillac de 79 !
Un p'tit pelottage en passant, une petite main sous la robe avec un petit "hmmmm"...

On migre sur son canapé.
Et là, on commence à discuter. Discuter, discuter.
Et puis.. forcément... Ca dévie rapidement....
...
J'avais raison ; mes talons, il les aime... Tellement qu'il s'y accroche et me dit qu'il les aime mes chaussures.
Qu'il adore la manière dont je me suis habillée.
M'étonne pas...

On fait une petite pause.
Le vin est excellent ; y'a pas à dire...
Il s'allonge et me fait allonger contre lui... on discute, encore et encore, et il me caresse tout doucement, gentiment (tendrement ? naaaaaaaaan !!)... les bras, le cou....

Et puis c'est reparti.
Eh oui ; c'est Mr Cap'tain hein !
On va alterner toute la soirée séances sex et pauses ludiques.
Entre deux, il sort sa... guitare (gnark gnark) et commence à jouer en chantant... C'est qu'il joue bien le con ; et il chante bien aussi !
Il joue plusieurs morceaux.

On va aussi faire une pause grignotage.
Parce que quand je lui dis "t'as quelque chose à grignoter ?"
Il me  répond "ah non ! J'y ai pas pensé bb !!!"
Il est mort de rire !
"Bein t'es pas venue manger, t'es venue pour que je te choppe !!" me dit il en rigolant
"'tain c'est vrai que là j'ai pas assuré !! Un jour je t'inviterai juste pour manger !" (oué on y croit !)
Finalement, il trouve du poulet roti, et on mange poulet roti/moutarde/cornichons.
Ca peut sembler cavalier mais j'm'en tape à vrai dire.
D'ailleurs c'est finalement ce que j'aime chez lui (entre autres héhé)
Pas de prise de tête, pas de complications.

Entre deux pauses, on va aussi jouer à "Combien de temps tu tiens".
Combien de temps maitrisera t'il son erection....
La partie n'est pas gagnée pour moi, il maitrise habituellement très bien !
4 minutes.
Il a tenu 4 minutes.
Du coup, il se venge.
Après, nous sommes allongés côte à cote (ou un truc du genre ?).
Il me caresse les épaules, le dos, tout doucement encore... Je le regarde à la dérobée, il a les yeux fermés et sourit...
Ca fait plaisir ce genre de détails. Qui n'en sont pas.
Moi, quand je souris comme ça, c'est que je savoure l'instant présent. Réellement.
Alors je me dis que lui, ça doit être pareil.

De fil en aiguille ( hé hé ; c'est comme ça qu'on dit ?), la soirée se termine ; sur un feu d'artifice pour lui, comme je n'en avais pas encore vu de sa part...
Il en reste pantelant, toujours le sourire aux lèvres, sa main se promenant sur mon corps...
Je ne sais pas ; je le trouve changé. Plus serein...
Même s'il est toujours un gros pervers !
Il m'appelle de plus en plus par mon prénom, me parle de plus en plus...
(vous excitez pas, ça finira pas par un mariage !!)

Il me propose une douche.
Ah bin volontiers !
Lorsque je sors, il est devant la télé ; je le rejoins, et je regarde la télé dans ses bras.

Un homme grand... costaud... des bras forts... Je ne demandais que ça. Je l'ai. C'est du pur bonheur. Pas d'implications, rien ; juste... l'instant présent.

Bon par contre, pas cool, l'a fallu que j'me casse parce que son fils rentrait à minuit et demie ! Semblerait que son ex ne soit pas psychologiquement très stable... "je ne sais pas ou est sa mère ; elle s'est barrée, je sais pas ou... J'pouvais pas laisser mon fils comme ça !... J'suis désolé bb, j'ai pas pensé à te le dire"
Il me raccompagne à la porte de l'immeuble, me prend dans ses bras et m'embrasse.
"Rentre bien, fais attention hein !"

Alors je sais bien ce que vous allez penser.
Pas de repas, j'ai du partir...
J'm'en fous.
Une soirée comme une parenthèse dans des bras forts. C'est tout ce dont j'avais besoin, et il me l'a donné...

07/03/2010

Insoutenable légèreté III

La discussion s'engage avec le chargé d'affaires.
Quelques mails assez longs, puis il me propose de passer sur msn.
OK... Qu'est ce que c'est pratique messenger plus !
On commence à papoter.
Il veut que je mette la cam'... Ca m'aurait étonnée !!
Non.
Pas envie de me lever de mon canapé, et je lui dis.
Il commence à me dire que je suis marrante, qu'il aimerait bien me rencontrer.
Mouais... pourquoi pas ?
Après tout ; le but de ce genre de site c'est bien ça non ?
Et puis trop de virtuel tue le réel....

En parrallèle, je continue à discuter par mail avec le garde du corps.
Nous parlons des pays que nous avons visité pour le boulot tous les deux.
Les siens de pays se situent plutôt dans l'est....
Il m'écrit un long paragraphe sur son attrait pour les pays étrangers, ce que ça apporte... On voit que le sujet lui tient à coeur.

Le chargé d'affaires me propose que l'on se voie samedi midi.
Un midi, c'est parfait....
On échange nos numéros.
Il est minuit, il m'appelle.... On discute 45 mn.
Ca pourrait être de bon augure, mais des "détails" commencent à me refroidir chez lui.
Il parle de lui.
De lui, de lui, et de lui.
Pas une seule question.
Un type attentionné... avec lui même. Tourné vers lui.
Bof... M'enfin ; rencontrons le ; sait on jamais !
On est jeudi soir (enfin à cette heure ci plutot vendredi).

Vendredi après midi... Mr Cap'tain refait surface.
"Suis revenu bb, ce soir ?"
Comme il y va lui ! Bientôt il me dit une heure avant qu'il veut me voir !!!
Non... ce sera... demain soir.
Je me demande s'il va accepter.
C'est que l'animal est capricieux !
"Ca dépend de ce que tu proposes bb"
Il est chié celui là !!! "Tout" (tiens ; comme ça, ça veut tout et rien dire !)
Les sms s'enchainent, de plus en plus chauds....
Apparemment, j'ai passé mon examen avec succès : rendez vous est pris le lendemain soir.

Une rencontre le midi.... un capitaine le soir.... Ca fait pas un peu beaucoup ???
Et je continue à discuter avec le garde du corps ; nous sommes passés sur msn, qui me "plait" de plus en plus.
Mais toujours pas de photo.... Il n'y a certes pas que le physique, mais quand même...
Il a un chien, un golden retriever.... un bon point je trouve.
Il se méprend sur une de mes questions (tu gardes le corps de qui ? ;-) ) et me dit ne pas vouloir me répondre ; confidentiel.
Encore un point pour lui.
Il a retapé son appart' de A à Z et aime ça parce que ça lui donne l'impression de faire quelque chose de concret, ce qu'il n'a pas dans son métier.... Il parle bien et a l'air de réfléchir un minimum.... En plus, il bricole (yessss ma maison !)
Je lui demande une photo (ah oui hein quand meme !!)
.... Oups ! Pas vraiment le genre que je pensais !
Mais... en y regardant de plus près... Il a un air sérieux qui me plait beaucoup. Et il n'est pas si mal que ça....
Je lui fais remarquer qu'il a l'air super sérieux, il me répond que oui, toujours...

Le samedi arrive....
Nous avons rendez-vous, avec le chargé d'affaires, devant un parc.
Juste à côté de mon cours de calligraphie.
Le temps est magnifique, on pourra boire un coup dans le parc...
13h15, une moto arrive. La sienne je le sais....
Il arrive et... je sais déjà que ça ne le fera pas.
Sur le coup, je ne saurais pas dire pourquoi ; mais en y réfléchissant plus tard, j'ai trouvé.
Lisse. Il est lisse. Pas de relief ; rien n'émane de lui...
Je sens aussi que de son côté ça ne le fera pas.
Il commence à me raconter les différents contacts qu'il a eu, que ses potes ont eu....
C'est marrant, certes, mais pas très profond !

Nous entrons dans le parc et allons nous installer au snack.
Il continue à me parler.
De lui.
La personne est décevante... Je fais un test et lui demande le prénom de son fils.
Il me répond et ne me demande pas le prénom de ma fille. Il enchaine sur autre chose (lui bien sûr).
OK.... c'est bien ce que je pensais : les autres t'en as rien à foutre.
Le coup de grâce, c'est lorsqu'il commence à avoir des propos à connotation raciste.
Ah ! Pas de "sale arabe" ; non ; mais plutôt du genre "ces gens là"...
J'essaie de faire relativement bonne figure, mais il est clair que je trouve maintenant le personnage... quasi détestable.
Je crois que je vais faire un QCM pour ces messieurs avec une question éliminatoire : "Etes vous raciste ?"
Si oui, adieu ; si non, on peut passer à la question suivante...
Je suis prête à faire des concessions, y compris sur la cigarette... Mais sur ça ! Jamais de la vie !

15h00 : j'ai mon cours de calligraphie chinoise. OOOOOOOh quel dommage : on est obligés de se quitter !
Je crois qu'on en est aussi contents l'un que l'autre.
Pas de répulsion, mais absolument rien ne passe.
Je crois que lui voulait juste un plan cul (merci mais ça j'ai déjà) et que je ne suis pas à son goùt (trop pulpeuse on va dire...). Et moi, je le trouve trop...raciste (même un minimum est trop de toutes façons) pour être ne serait ce qu'un plan cul.
On se sépare, il me dit "au plaisir"
C'est ça ouais...

Je suis déçue.
Mais ce n'est pas tant que ça par rapport à lui... Est ce par rapport à l'Homme ?
Il y a de ça certainement...
Le produit avait un emballage de bonne qualité, mais ça s'est clairement arrêté là.
Pas grave, ce soir je vois mon capitaine.
Et c'est une valeur sûre.
Il est ce qu'il est, mais n'est pas tourné vers lui, n'est pas raciste.
Quelqu'un d'humain.
Et puis... je sais à quoi m'en tenir, je n'aurai pas de surprise !!!

A suivre...

06/03/2010

Insoutenable légèreté II

Un mail soft, sympa, sans une faute.
Bon OK ; je suis pénible.... Mais quelqu'un qui fait des fautes... j'peux pas !
On commence à discuter par mail.
Pendant ce temps, les visites affluent (non ; je ne me prends pas pour une star ; je suis lucide : ce genre de sites est un immense terrain de chasse ; alors ce n'est pas pour mes lectures que ces messieurs viennent me "charmer").
En quelques minutes, j'en ai une dizaine qui veulent me parler.

Sur la fiche du "jeune homme", sa profession était : "à découvrir...."
Je lui demande ce qu'il fait comme métier.
Garde du corps.
GARDE DU COOOOORPS !!!
Non mais vous y croyez vous ? Pourquoi je rencontre toujours des types à métier tordu ??
Capitaine de yacht, garde du corps... C'est quoi le prochain ??

Hé bien c'est pour le coup que le cliché du garde du corps avec 2 de QI, on peut le mettre à la corbeille...

Pendant ce temps, les visites continuent à affluer ; mon compteur de points monte (ne me demandez pas quel gros lot je vais gagner, je ne sais pas !).
On m'envoie des demandes d'autorisation de conversation.
Je regarde les photos, les âges.
31 trop jeune.
56... tu rigoles ???
20 ! Il aime les vieilles lui ou il est mort de faim ?
38... Ah ? ..... Aaaaaah mais la photo n'est pas mal ! Rigolote et bien prise en plus...
Clic ! Je vais voir la fiche.
Il se dit à vendre mais pas en solde.
Les détails sont sympas, ses caractéristiques physiques aussi (grand... grand j'ai dit !)....
"Chargé d'affaires" qu'il est... Moins fun comme taf mais plus stable certainement !
Allez OK tu peux me parler.

A suivre...

05/03/2010

Insoutenable légèreté

Avant hier soir, j'avais envie d'un peu de légèreté.
Du futile, du n'importe quoi....

J'ai souvent reçu de la pub pour un site sur lequel on peut aller faire ses courses.
Et puis dans un de mes magazines à 2 balles, il y avait un article sur ce site.
Alors je suis allée voir ce qu'ils proposaient ; s'il y avait des produits intéressants, novateurs....

Hein ?
Ce que le site propose ?
Des hommes !!!
Hahahaha !

L'idée est la suivante :
Vous entrez dans un supermarché dont les produits sont des hommes.
Il y a le produit du jour, la vente flash, etc...
Tout tourne autour des produits de consommation ; description, options, etc...
"Hommes objets à caliner" qu'ils disent...
Parfait, c'est ce qu'il me faut.
D'abord, l'inscription.
A peine j'avais fini d'entrer mon pseudo (naaaan cherchez pas ; j'ai pas le même !!! Vous croyez quoi vous ??) que deux personnes visitaient mon profil (vide).
Je commence à fureter dans les coins er recoins du site, puis je fais un test : je mets une photo de moi.
Les visites continuent à affluer, de plus belle.
Je regarde les fiches de ces messieurs. 20 ans, 25 ans... Hou la laaaa c'est bien jeune ça ?!
38 ans... Ah !!... Tiens, il est amusant son pseudo à lui !
Je vais voir la fiche détaillée du monsieur qui est amusante.
OK... Je l'autorise à me parler.

2 minutes après, il m'envoyait un mail...

A suivre...