29/04/2010

Blaz'

C'est ou tout l'un ou tout l'autre, hein....
Les chômeurs, c'est bien parce que c'est toujours dispo.
Mais c'est pas très "reluisant".

Un homme d'affaires, c'est beaucoup plus intéressant....
Mais beaucoup moins dispo.
Voire même... faut pas trop prévoir, quoi.

Bon bin... c'est reculer pour mieux sauter ?
(hahaha)

28/04/2010

Accepter ou nier ?

On a tous au moins une face sombre.
Un côté qui nous fait honte.... Mais auquel on ne peut résister... Un vice auquel on ne peut s'empêcher de s'adonner... On lutte, on lutte... Voire même on refuse de l'avouer, que ce soit au monde ou à soi même.
On se regarde dans le miroir le matin, et on détourne les yeux pour ne pas voir.
On a une insomnie, et ce petit démon revient... mais on se tourne dans son lit pour le chasser...

Pourquoi ne pas l'accepter et l'intégrer, ce vice, cette facette hideuse de notre personnalité ?
Parce qu'après tout, le refouler, n'est ce pas se mentir à soi même ?
Qu'y a t'il de pire que cela.... ?
D'autant plus qu'en général, ce vice honteux (honteux... selon quels critères, d'ailleurs ?), soit on finit par s'y adonner quand même et la honte est double car nous avons refoulé cette facette de notre personnalité (et finalement, si on l'a acceptée... bein on n'en a pas honte), soit on ne sy adonne pas, mais on y pense sans arrêt.
Et... est ce mieux ?

Parfois, on détourne le regard de cette vilaine facette de notre personnalité. Et, un peu comme les enfants qui mettent leurs mains devant leurs yeux et croient être invisibles parce que EUX ne voient plus, on croit que ce coté sombre n'existe plus.
On est tranquille... Et puis des fois, un jour, quelqu'un vient nous mettre le nez dans notre caca... Et là... Bein on rejette la personne, parce qu'il y a des vérités qui font mal, et qu'on a tendance à préférer un bôôôô mensonge de façade qui préserve les apparences (vis à vis de nous mêmes bien sûr) à une vérité qui nous dévoile à nous mêmes tels que nous sommes....

Moi... M'en fous, mon côté sombre, je l'ai bien identifié et intégré.
Ce qui ne m'empêche pas de travailler dessus ; d'autant mieux que je le regarde en face.
Ce qui n'est pas le cas de tout le monde....

27/04/2010

Les mauvaises habitudes

Ca se prend vite...
Des sms en se réveillant le matin pour me souhaiter une bonne journée ou des réponses immédiates aux miens, des appels le soir avant de sortir, juste pour me souhaiter une bonne soirée ou pour parler, des heures et des heures sur msn...
On en prend vite l'habitude, même si ça reste toujours aussi agréable.

Ce qui est dommage (messieurs), c'est qu'en général, une fois que vous avez eu ce que vous voulez (quoi que ce soit), ça s'arrête....
Alors... Est-ce que ça va être comme d'hab' ?
Verdict... Bientôt !
:-)

26/04/2010

Foutage de gueule

Non mais y'a foutage de gueule.
Vraiment.
Faut vraiment que je me répète en boucle "Y'a une justice y'a une justice" pour pas péter un cable...

Il est 10h30, et Rockette, Proutprout, D et S n'ont encore rien foutu.
Ah mais même pas semblant hein ! Non !
CAFE !!
Y'a des priorités dans la vie....

Normalement, on commence à 9h00 et on finit à 18h00. Globalement.
Le tout étant de faire nos 7h30 par jour.

Rockette et Proutprout arrivent tous les jours à 9h30/40... Aujourd'hui, c'était dur, Proutprout est arrivée à 45 et Rockette à...55.
Même pas allumé l'ordi, café direct.... 
Les deux autres branleurs arrivent à 9h00 ; même s'ils ne font qu'acte de présence.

A midi... Bin ils partent à midi. Pile. Pas midi cinq hein... Midi.
Et puis ils reviennent à 14h00. Pile aussi.
Sinon c'est avertissement donc ils se méfient ; y'a eu un exemple (injustifié en plus !!).

Et puis le soir.. Hou la laaaaaaa sont épuisés par leur journée !
S se barre à 17h00 (17h30 lorsqu'il n'a pas fini sa conversation MSN), D à 17h30, et... et les deux blondasses sont obligées de partir à 18h00...
C'est ballot non ?
Avant, elles avaient pris le pli : elles se barraient à 17h30... Des fois 17h00....
Et puis les chefs en ont eu marre et les ont obligées à demander une autorisation de départ avant 18h00 par mail....
Bien fait pour leur gueule.

Alors moi je me dis plusieurs choses :
  1. Tous les jours, nous devons saisir notre activité de la journée.
    Si on fait le compte, ils bossent 6 heures maxi par jour, et il faut justifier de 8 heures... Comment qu'ils font ?????
  2. Personne de la direction ne dit rien ???
  3. (la standardiste est pas mieux, ça sonne elle répond pas)
  4. Ca me porte préjudice à moi personnellement leurs conneries. Parce que je me prends dans la gueule des réflexions de développeurs du type "Les projets de toutes façons vous en foutez pas une"... Parle pour les autres (connard).
  5. ILS SONT TOUS PLUS PAYE QUE MOI !!
(M'en fous ils seront licenciés avant moi.... Gnark !)

 Allez.
Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice Y'a une justice

22/04/2010

1000

1000 !!!!

Le fraisier.... Je te l'amène ou tu me l'amènes ???

En plus... le 1000ème en est un de bon anniv' !!

T'es trop fort tu sais ?!

Eh oui....

La 1ère fut celle qui m'a fait pousser mon coup de gueule sur les hommes... Il était 00h15.
Le 2ème fut Monex, à 1h20... Ca ne m'étonne pas qu'il aie été un des premiers à y penser... Quel gâchis...
Puis il y eut Clo, qui ne pouvait forcément pas le rater, à 7h30.
A 8h05 je recevais un sms non pas pour ça mais pour une toute autre raison d'un CharmantCharmeur... Ce qui fait quand même plaisir pour commencer cette journée... que j'ai passée "avec" lui d'ailleurs (bonjour la productivité !!)
Puis il y eut ma testeuse.
Au boulot bien sûr, j'y ai eu droit. Au restaurant aussi...
Dans la matinée... Incroyable, mais le 7ème homme s'en souvenait et m'envoyait un sms !! Un type que j'ai vu une fois dimanche.... J'ai été très touchée... Il est vraiment gentil lui...
Il y eut ensuite la marraine de ma fille, mon neveu, ma nièce, etc....

Hier, c'était mon anniversaire.
Certaines personnes y ont pensé et d'autres non...

20/04/2010

Les hommes....

... sont tous des salauds serais je tentée de dire.

Le problème est que je n'aime pas les généralités, et que je ne suis pas convaincue que vous, messieurs qui me lisez, soyez représentatifs.
Non non ; je n'ai pas dit que vous étiez tous des perles.
Mais je suis sûre que vous êtes, en grande partie différents de ce qu'on rencontre couramment.... J'ai dit "en grande partie"....

Cette note, elle n'est même pas pour moi et puis c'est tout.
Non.
Elle est juste le constat de mon expérience plus l'expérience de mes amies.

Messieurs.....
Il faut que vous sachiez qu'on ne vous demande rien de compliqué.
C'est vous, VOUS qui vous bourrez le mou, qui vous mettez la pression.
"Ca me fait peur quand tu me dis que tu m'aimes, ça me met la pression je panique"
Sans déconner.....
Pov' tit père va !

Et puis vous n'êtes même pas francs.
QUI disparait dans la nature comme ça sans explication ??
Pas nous hein... Par contre, vous... z'êtes les rois !
Vous voulez tirer un coup et disparaitre ? Bin annoncez la couleur et on n'en parle plus.
Comme ça au moins, on sait à quoi s'attendre hein !
Mais si ce n'était que ça.... Ce serait simple.

Pourquoi ; oui POURQUOI décidez vous à notre place ???
"Je n'en vaux pas la peine" ; "Tu mérites mieux".... Heu.... Merci de nous laisser décider pour nous hein. Siouplé, si c'est pas trop vous demander !
 A moins que ce ne soit une manière facile de dire "Dégage poufiasse je t'ai assez vue". Facile parce qu'on est coincées... on ne peut même pas dire que vous soyez méchants !!!

Enfin... Pas méchants.... Y'en a qui le sont hein.. Limite sadiques d'ailleurs....

C'est comme ces histoires de s'attacher, pas s'attacher, etc...
Franchement... Qu'est ce qu'on en a à foutre ????
Ca sert à quoi de pré définir une relation ?
"Qu'attends tu de moi ?".... J'attends que tu raques un max et que t'aies une grosse bite, tiens !
(hmmm ça fait du bien (pas la grosse b...) mais de se défouler)
ON N'ATTEND RIEN !
Ou plutôt si : on attend que vous ne nous preniez pas pour des truffes ; c'est tout.
Que vous soyez honnêtes.
Sans vous poser de questions.
Sans nous poser de questions.

Un truc simple ; c'est si compliqué ???

B

Les deux commencent par un B certes...
Mais je préfère qu'on m'appelle "la belle" que "bb"...

18/04/2010

Le 7ème homme

Tout est parti de mon frère.
Enfin non ; tout n'est pas parti de mon frère, tout est parti de mon Sitalacon.
Un sourire franc, une annonce très courte parlant de son fils et de son souhait de faire des connaissances dans un premier temps amicales, et pourquoi pas ensuite, plus si affinités.
Il m'avait envoyé une demande de contact, à laquelle j'ai répondu par l'affirmative, au vu des éléments sus cités.
Nous avons donc commencé à discuter.
Un peu.
Beaucoup.

Puis, alors que nous abordions les relations avec la famille, il m'a posé des questions sur mon frère.
Je lui ai donc parlé de ce site de rencontres amicales qui lui bouffe tout son temps.
Il ne connaissait pas. Je lui ai donné l'adresse, il s'est inscrit, pour voir.
Et m'a demandé si j'y étais inscrite, et pourquoi je ne sortais pas.
Bien sûr, il s'est foutu de moi lorsque je lui ai parlé de ma timidité....
Il m'a alors proposé de m'accompagner à une sortie....

Quelle excellente idée !
Ce serait ainsi moins formel, moins gêné.
Oui mais... quelle sortie ?
Finalement, il m'a proposé une fête dans sa ville, aujourd'hui, avec les enfants.
Bingo !

La fête débutait à 15h30.
Je pensais donc y aller à 14h30/15h00, histoire de boire un coup avant.
Lui me proposait de venir.... à 10h30 !
Au programme, un café chez lui,puis à 11h00 rendez vous avec sa soeur, et ensuite nous mangerions tous ensemble un morceau puis verrions le défilé.

Ce matin à 10h00, nous partions donc de chez nous, Miss Morue et moi.
Et à 10h30 pile, nous étions devant son portail.
Je vis apparaître... exactement le type de la photo....
Tout ce que j'aime (malheureusement ha ha !)
Brun, les yeux bleus, mais d'un bleu !! Je crois n'avoir jamais vu ça ! Presque bleu électriques ! ; mal rasé, tatoué....
Bin oui que voulez vous... on ne se refait pas....

Nous avons, tous, passé une excellente journée, et nous sommes quittés à 18h30....

(ah oui ; et pour la petite touche qui tue, Miss Morue a passé son temps à l'appeler par un autre prénom... Trop classe ! Et en partant, devant lui elle me dit : "Ca va maman j'ai été comme tu m'as dit ?"
Bon OK... Il a été surpris... Je lui ai donc expliqué que je lui avais demandé de ne pas me foutre trop la honte, pour une fois...
Loupééééééééééééééééééééééééé !!!!)

16/04/2010

Facéties félines

Non mais je rêve...
Non mais JE REVE !!!
Ah non mais... alors là.... TROP FORT !
Tu es trop fort. Oui ; Toi.

Tu viens dans Maville, et comme par hasard ; COMME PAR HASARD ! pas seul !
Nan mais... T'aurais pas pu t'arranger, hein... HEIN ?

Et puis Ton excuse à deux balles là ; qui dit un truc du genre "vouiiiiiiii j'peux pas t'appeler parce que je suis jamais seuuuuuuul"... Mon cul oui !
Si Tu aurais pu m'appeler pendant le dernier match dans Maville, Tu pourrais pendant n'importe lequel !
Vrai ou faux ?
Voilà. Tu sais bien que j'ai toujours raison.
Pffff quand je pense au nombre de types qui veulent m'appeler et que je refuse, et Toi, Tu veux pas !!

Bon je Te préviens... Tremble petit scarabée....
Parce que... Je vais trainer en ville.
Mais C'EST NORMAL !
Ni plus ni moins que d'habitude ; juste je ne resterai pas cloitrée chez moi parce que Tu y es.
Mais je n'irai pas là bas Te voir... Promis...
Je ne Te ferais pas ça... Pas mon genre... Tu le sais très bien, n'est ce pas ?! :)
Même si Tu y étais seul.

Ah au fait...heu... comment dire.... Demain, j'ai même pas d'atelier qui me fasse partir de Maville !
C'est ballot hein?! Non ; "chants diphoniques", c'est au dessus de mes forces.

Et puis... si jamais en passant Tu vois une fille avec des tresses africaines... une queue de cheval haute sur la tête... Bein c'est moi.
Si je passe par là, Tu ne pourras pas me louper...
(J'ai un super resto à Te conseiller !! HA HA HA HA !)

L'ordre des deux dernières phrases de Ton mail tient du sadisme....

15/04/2010

Il a rupté !!!

Il m'avait dit qu'il aimait les harley... Bon... Ce n'est pas un défaut en soi, mais comment dire.... C'est tout un style, hein !
Puis lorsque je lui ai demandé ses goûts musicaux (importants les goûts musicaux ; tout comme les lectures !), et qu'il m'a répondu (entre autres) Johnny, je me suis dit...
"Putain j'suis sûre qu'il a un tee shirt de loup hurlant sous la lune dans son placard !!"
Pitié... Pas ça !

Par certains côtés, je suis une sale menteuse manipulatrice, mais pas à un point de non retour....
A ses mails enflammés, je ne me voyais pas lui répondre "moi aussi".
Ce qui fait qu'à des "ton prénom est tellement beau et te va si bien...." je répondais par "Il a fait super beau aujourd'hui, hein !"
Hmmmm.... Léger décalage de ton entre lui et moi dirons nous....

Et au bout de quelques mails de ce genre... un matin... je reçois un sms....
"Désolé, nous n'irons pas plus loin. La vie réserve parfois ses surprises. Bonne continuation"
YESSSSS !!!!!! Je sais... je suis lache... Mais Mr Orchid ma libérée...
Alors que ce soit parce qu'effectivement il lui est arrivé une (bonne) surprise, ou que ce soit face à mon manque d'enthousiasme... j'm'en tape ; ce qui compte c'est que le monsieur a rupté !!!
Je ne suis pas sûre de m'en remettre....

Enfin je tire quand même quelques enseignements de cette histoire :
- Ne jamais ; JAMAIS accepter de fleurs d'un inconnu, même si c'est très flatteur
- Savoir dire "stop" de suite
- Faut que je réfléchisse à pourquoi je l'ai si violemment rejeté celui là.....

:))))))

12/04/2010

Boire un petit coup... hips !

Ou "Comment préparer l'avenir de ses enfants"

Monex n'a jamais vraiment eu de relations avec sa famille... Je le forçais à les appeler ; jusqu'au jour ou je me suis dit qu'après tout... chacun sa merde !
Ma très chère belle soeur ne m'aimait pas plus que ça.
Voué voué voué... Je traitais pas son frère comme il se doit ; je ne lui mettais pas le coussin sous les pieds lorsqu'il rentrait du taf, dis !
Et comme je n'ai pas l'esprit de contradiction, rien que pour l'emmerder, je disais que je ne cuisinais que des boites.
A chaque fois que je les voyais, je m'en prenais plein la tête. Une 'tite réflexion à droite, un pique à gauche...
Un jour, j'ai dit à Monex que désormais il irait voir sa soeur.... seul.
En plus, c'est des gros cons de racistes.
Du coup, Monex n'y est plus allé.
C'était avec moi, ou pas.
Remarquez, sa mère n'était pas en reste.
A chaque fois que je la voyais, j'entendais "OOoooooh mon fils t'as maigri hein"
Connasse... Ton fils, il grossissait !
Si ça c'est pas de la provoc'...

C'est resté tiède une paire d'années avec ma belle soeur.
Et puis ils ont mis de l'eau dans leur vin. Faut dire...
Pour des gens qui détiennent la vérité, il leur arrivait un drôle de truc.
Leur fils, leur fils chéri, leur merveille si bien élevée (mais si con, comme son père - dixit ledit père), allait être père, à 18 ans.
En soi, ce n'est pas une tare. Mais quand on a prévu un accouchement sous X, comment dire.... Ca devient plus gênant.
Du coup, ils ont moins péroré.

Pour les vacances, Miss Morue est allée quelques jours chez eux.
A la campagne.
Ca... pour être à la campagne... c'est à la campagne, hein...
Nous sommes allés la récupérer dimanche.
La pauvre, elle se languissait !
Elle non plus n'a rien en commun avec eux.
Ca braille dans tous les sens, ça se lève à 6h pour aller pêcher, ou chasser, ça dépèce le mouton, ça égorge le cochon... Pas son truc à ma Miss ça.
Moi, je savais déjà que ce n'était pas mon monde.
En effet, je ne savais pas trop comment montrer mon intérêt lorsque Belmaman ou Belsoeur me disaient quel morceau il fallait couper comment dans un cochon, et comment en congeler un entier...

Mais là, je crois que le clou a été enfoncé. Mais bien enfoncé.
Tout s'est fort bien passé, ça, il n'y a aucun problème.
Ils seraient prêts à n'importe quoi pour que je réintègre la famille.
Bande de rigolos, va....
Mais alors que nous étions à table, j'ai appris que le gamin, 8 ans, donc, .... buvait un verre de vin à chaque repas.
Tout ce que j'ai trouvé à répondre fut "Ah" sous faute de m'étrangler si un deuxième mot tentait de sortir de ma gorge....
J'aurais pu me lancer dans un discours vantant les mérites de l'eau. Certes. Mais celà n'aurait servi à rien.
Ils sont pleins de leurs bonnes convictions.
Là où mon ébahissement est monté d'un cran, c'est lorsqu'on m'a dit que le même gamin buvait toujours au biberon.
J'aurais bien suggéré de mettre le vin dans le biberon ?
Mais je me suis dit que... peut être qu'ils allaient croire que je me moquais ? Ce qui n'est pas mon genre ; non non non....
Par contre, ils sont contents, parce qu'il ne dort plus avec eux depuis quelques semaines.... Mais ça, c'est grâce au sirop qu'ils lui donnent le soir !
Ah mais c'est un sirop aux plantes, hein.
Là encore, j'aurais bien fait une suggestion de type "Et si vous supprimiez le vin, le biberon, et lui donniez... allez soyons fous : un verre de lait avant de se coucher" ?!
Et puis je me suis dit que non ; c'était trop novateur comme idée ; trop en avance sur leur temps....
J'ai laché l'affaire.

Je comprends de plus en plus pourquoi Monex a "renié" sa famille au profit de la mienne....

11/04/2010

Culture test


Bon ; ça devient un peu mono-sujet ici non ?
Alors pour vous réveiller un peu, voici UNE MINUTE CULTURELLE !!
Non ne me remerciez pas... Je sais que vous aimez ça....

IL y a dans ce tableau plus de 100 personnalités connues dans le monde entier.

Saurez-vous les retrouver ?

Sachant que si vous en trouvez au minimum 25, vous pouvez vous considérer comme un personne cultivée (parait il)...

(Bon ; suis inculte, j'en ai trouvé 24.... En fait, c'est le chameau ; je l'ai reconnu mais je n'arrive pas à mettre un nom dessus !!!)

10/04/2010

La crêpe

Ce matin... enfin à midi, puisque je le répète : VACANCES GRASSE MAT', après avoir déjeuné, j'ai bien entendu relevé mes mails.
Devinez....
Mr Orchid m'avait écrit....
Comme par hasard ; COMME PAR HASARD !!! ses enfants voulaient visiter un musée de Maville !!!
Dingue non ???
C'est ballot... moi j'avais mon atelier origami !!!
Ma réponse fut donc : "Cool ! Hé bien moi je pars à Grandeville dans 15mn pour mon atelier origami. Bonne journée"
La sienne (de réponse) : "OK bon atelier biz"
Heu... Hé hé ?

Je suis donc allée à mon atelier ; la journée était magnifique, et je savais que ça allait m'aérer le cerveau,  me réancrer.
A ce sujet il faut que je fasse un apparté.
Les gens me sidèrent... Non ; vraiment.

Lors du 1er atelier, il y avait une femme de... disons une 60aine d'années. Sympa ; un peu grande gueule/pipelette, mais sympa. Mais mauvaise en pliage, hein !
Lors de l'atelier de calligraphie japonaise suivant, elle était là aussi. Aussi mauvaise en dessin qu'en pliage, et aussi grande gueule....
Et là, donc, elle était à nouveau là.
Au début du cours, elle est allée voir la prof en lui demandant si on ferait la même chose que la dernière fois.
"Parce que si on fait toujours la même chose, autant acheter un livre et faire seul chez soi hein"
Elle vient s'assoir à côté de moi en machant fort bruyamment son chewing gum (à la chlorophylle.....) et me prend à témoin.
"Non mais c'est vrai ; moi c'est le deuxième atelier que je fais, alors si c'est pour faire la même chose que la dernière fois, c'est pas la peine hein ; autant acheter un livre et le faire chez soi... Si c'est pour pas avancer, hein... Non mais c'est vrai hein... C'est votre premier atelier ?"
Alzheimer est en toi, lors du premier atelier, tu étais pile en face de moi, et je t'ai aidé dans tes pliages !
"Non le deuxième"
Sobre comme réponse non ? Hé hé....
Putain... Elle a été la plus mauvaise (vous vous rendez compte ? Même les pauvres qui n'en étaient QUE à leur 1er atelier, honte à eux, se débrouillaient largement mieux qu'elle), et c'est la prof qui lui a fait la moitié de ses pliages tellement elle y comprenait un beignet.
Ca me tue ça.
Tu fais ta belle t'es pas foutue de faire les pliages ; alors écrase !
(et arrête de macher ton putain de chewing gum la bouche ouverte)
Je l'ai laissée se démmerder cette fois ci...
Fin de la parenthèse.

Je ressors donc de mon atelier avec mon chat (non... mon chat ; pas mon Chat... HAHAHAHA !!!), ma boite, mon iris et mon lotus, et remonte à Maville.
Et là... tout d'un coup... sur le chemin....enfin la route... je me suis dit "Faut qu'on en finisse ! D'une manière ou d'une autre !"
Arrivée à Maville, je lui ai envoyé un sms.
"Toujours sur Maville ?"
Réponse : "Oui, devant l'hotel de ville"
"Si je suis là dans 2mn ça te va ?"
Devinez la réponse....

Je passe devant le porche qui mène à l'hotel de ville et je vois... à une table d'un bar... un type avec trèèèèèèèèèèès peu de cheveux (oui ; je fais dans le dégarni depuis quelques temps) avec deux gosses. Forcément, c'était lui.
Bon bin on y va.

Je suis arrivée comme une conquérante (j'vous jure ! Suis pas taureau pour rien hein ! Au fait c'est bientôt mon anniv' ; vous pouvez m'envoyer des cadeaux, ça me fera très plaisir :-)))) )
"Saluuuuuuuuuuuuuut" biz biz
Pareil aux deux gosses.
Genre... On se connaissait.
Il était... un truc comme 17h00/17h30.
On a bu deux cafés, puis on a changé de bar (l'était plus au soleil c'ui là) et bu encore un café (enfin moi un lait fraise - pas rigoler ; merci).
On s'est quittés vers 19h00/19h30 (z'en avaient marre les gosses).

Constat n°1 : l'est mieux en vrai qu'en photo hein ! (ça se confirme ; les photos c'est traitre, c'est d'la daube... C'est pourquoi vous n'aurez pas ma photo)
Constat n°2 : sa compagnie n'est pas désagréable. Si on prend le 1er que j'ai rencontré, l'espèce d'égo-raciste, je me languissais qu'il soit l'heure de mon atelier hein ! Là non ; le temps est passé assez vite
Constat n°3 : avec lui, c'est "naturel". Je cherche pas... rien ! Du coup, je suis moi et c'est tout.
Constat n°4 : bin je ressens rien hein. Mais pas non plus de répulsion.... Mais ma petite expérience des rencontres IRL m'a fait constater que j'avais besoin de temps pour "intégrer" la personne, besoin d'échanges, etc....

Après s'être séparés, il m'a bien sûr envoyé un sms.
"Merci pour le cadeau : la Rencontre !!!
Inattendue et agréable, un régal !
Toujours envie d'approfondir ?
Moi oui"
Bon... c'est pas une surprise ce sms hein... j'ai bien senti qu'il était très accroché...
J'ai hésité... et puis je me suis dit : 
Il est gentil... attentionné... pas si vilain quand même !... Tente d'approfondir ; même si l'histoire avorte, même si l'histoire est courte... Il pourrait fort bien être un pansement pour toi...

J'ai dit oui.
Je sais, je suis une crêpe...

(et puis il fait chier, il adore les oeufs de saumon ; comme moi ! C'est un signe ça non ???
.....
Oooooooooooh mais j'rigole hein !!!!!)

Snif, Argh, Gnark

La journée a été émotionnellement très dure pour moi.
Y'a encore du taf, hein....
Je ne suis pas au bout de mes (ma) peines...

Ca a commencé ce matin, en me levant.
Enfin ; un peu après quand même.
Enfin ; vers midi, quoi (quoi suis en vacances oui ou non ?!)

J'ai allumé mon ordi, ouvert ma boite mail (pardon UNE DE mes boites mail) et j'ai vu... ce mail que j'attendais tant, mail d'une personne qui m'est très chère.
Et ce que j'y ai lu m'a fait un plaisir qui confine au bonheur.
J'en ai pleuré de bonheur pour lui...
Comme j'ai été heureuse pour lui....

Et c'est dans cet état d'esprit que j'ai consulté une de mes autres boites.
Un mail de Mr Orchid m'attendait.
"Doux moments d'attente, instants de désir de tes nouvelles. Intrigant, nouveau ! Ces sensations et sentiments étranges et jusque là inconnus...Découverte et prise de conscience des avantages ou inconvénients des nouvelles technologies. S'adapter et maîtriser sinon gare aux désillusions. Encore une première fois pour moi, depuis nos premiers dial, ce n'est que première fois du reste. Apparition de nœuds dans l'estomac, sensation d'euphorie de légèreté et de bonheur...( je ne l'avais pas perdu !?)Voilà le résultat d'hier soir ! Conversation qui m'a beaucoup touché"
Et là, d'un coup d'un seul, ça m'a été insupportable.
C'est trop !!!!
Alors est ce que c'est "trop" ou "trop pour moi" ???
J'ai mis un temps infini à lui répondre...
Comment lui dire qu'il ne s'excite pas sans lui faire de mal ???
Lâchement, je lui ai donc dit que je voulais prendre le temps. Lâchement, car j'espère qu'il se lassera en voyant le peu de répondant qu'il y aura en face...
Je sais ; c'est moche.
Mais je n'ai eu ni le courage de mentir en disant "youpiiiiiiiiiiii moi aussiiiiiiiiiiiiiiiii", ni le courage de lui dire "Ecoute coco ! Tu me fais aucun effet !"

Et toute la journée, j'ai tourné et retourné ça dans ma tête.
Je fais quoi ?!
Au milieu de ces réflexions j'ai reçu de gentils sms, du type "Ca y'est j'ai compris ! Grace à toi j'ai de nouveau envie et c'est bon. Je me sens vivant"
Meeeeeeeeeeeeeeeeeeeerdeuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !
Et encore une fois, j'en ai pleuré d'insupportabilité (néologisme, ne cherchez pas dans le dico)
Ce type, il m'a tout l'air honnête et sincère, un amour... Et moi, je suis une pourriture, disons le clairement.
Il ne me mérite pas.
Mais attention ; pas dans le sens habituel ; non ; dans le sens où il mérite une brave fille.
Et je suis tout sauf ça....

Il voulait m'appeler à nouveau ce soir.
J'ai réussi à trouver une excuse pour que ce ne soit pas possible.
"Soirée familiale"
Soirée familiale mon cul oui.
Alors comme j'ai horreur de mentir, comme ça, j'ai invité mon père.
Clo le savait... sauf qu'elle pensait que j'allais inviter Monex (qui rapplique dans les 10mn dès que je lui demande un service d'ailleurs;.. m'enfin c'est un autre débat !)

Lorsqu'il est parti, j'ai relevé mes mails... Bin j'en avais un de Mr Orchid me souhaitant une bonne nuit...
Putain j'ai un mail de bonne journée le matin, un mail de bonne nuit le soir.....

Sur ces entrefaits, C m'envoyait un petit mail.
Il arrive toujours à point nommé celui là hein !!!
Extrait de nos échanges (moi, je suis en orange ; toujours en orange :-)) ) :
- Tu n'aimes plus le sexe ?
- D'après toi ??
- D'après moi, t'as d'autres choses en tête...
- D'autres choses en tête... que le sexe ?????? :-))))))))
- Ben oui, l'autre fois, tu parlais d'amour.
   D'ailleurs, tu en es où ?
   Le second rendez-vous a eu lieu ?

- L'amour, c'est pour les autres....
- Tu renonces ?
- Je sais pas... Les hommes ne m'approchent que pour me baiser alors l'amour là dedans, jevois pas ou il est !

(et ne me parle pas des sites, il n'y a pas que là !)
- Il faut croire que tu inspires cette sensation !

Cela dit, le mécanisme masculin est un peu fait de çà...
Mais tu ne me dis pas si tu as revu ton Don Juan des sites internet !? C'est tabou ?
(suivi d'une ribambelle de fleurs que le copier coller ne veut pas copier coller....)
- C'est ce que je t'ai inspiré ?

Je sais bien que le mécanisme masculin est un peu fait de ça.
Mais entre "un peu" et "beaucoup"... il y a tout un éventail de possibilités !
Non ce n'est pas tabou ; et non je ne l'ai pas revu.
J'en ai vu d'autres.... sans conviction d'ailleurs.
A la fois ça m'amuse et ça me saoule.
Oui je sais. Je sais pas ce que je veux.
:) merci pour les fleurs...
- Non, parce qu'au départ, on est collègues. Et je te voyais comme une collègue, mariée, et pas forcément... disponible.

Maintenant, c'est différent.
En effet, tu ne sais pas trop ce que tu recherches.
Mais c'est sûr que dans le tas, tu as des chances de tomber sur un gars qui ne recherche pas seulement la bagatelle. Enfin, statistiquement parlant.
En vrai, ton idéal de rencontre du moment, c'est quoi ?
- C'est marrant... je te voyais pareil !! :)

Qu'est ce qui est différent maintenant ?
Balance, hein, n'aie pas peur, je ne t'en voudrai pas !
Mon idéal de rencontre du moment ?
La vérité c'est que j'aimerais rencontrer quelqu'un EN VRAI.
De manière naturelle....
- Ben, après nos petites incartades, ce fut d'abord une grande surprise. Surtout la première.

Et du coup, il m'arrive d'être excité rien qu'en pensant à certaines rencontres. En particulier celle de Saint-Denis.
Et tu ne le sais peut être pas, mais j'aime les femmes qui tiennent dans les bras, en comparaison des petits coucous tout faméliques.
Alors comme en plus tu as des qualités certaines...
Et toi, comment tu me vois maintenant ? (ne m'épargne pas !)
Je suis rassuré de lire que tu préfères les rencontres "en vrai". Et je ne comprends toujours pas pourquoi tu dis que tu as du mal à en faire...
- Toi....

Toi, tu as toujours été un "coup de coeur" pour moi.
J'ai toujours adoré ton humour horrible (entre autres) , tu le sais ;-)
Que je t'épargne ? Pourquoi ?
Pour ta douceur ?
Pour ta sensualité ?
Pour ta volupté ?
Pour tes caresses ?
Pour ces moments où je pense à toi en me disant que c'était vraiment bien ?
Pour le souvenir de tes lèvres, de tes mains, de toi, sur moi ?
Pour l'envie que j'ai toujours de toi ?
Pour tout ce que tu m'as apporté ?
Pas besoin de t'épargner quoi que ce soit....
J'ai du mal à faire de vraies rencontres pour les raisons suivantes :
- je ne sors que peu, très peu
- je fais peur (eh oui... il y a une catégorie d'hommes à laquelle je fais peur)
- je ne plais pas (on ne peut plaire à tout le monde)
- "on" ne me plait pas
- "on" s'intéresse à moi pour le sexe
- .....
T'en veux encore ???

Et là, j'ai AUSSI les boules. Un truc qui approche les larmes... de rage ? De dépit ?
Quand même.
On ne peut pas dire que notre coup de coeur mutuel soit passager, non ?!
Alors si ce n'est pas passager, c'est qu'il y a quelquechose de plus profond, non ?!
Enfin je sais pas moi ! On s'est toujours plu, on se voit tous les ans, depuis... 6 ans ? 7 ans ? Et à chaque fois qu'on se revoit, c'est pareil, le même aimant qui nous attire l'un vers l'autre.
Y'a de quoi rager, non ?

Et comme par hasard, c'est ENCORE un type pris !
Sauf que là, qu'on ne vienne pas me dire que c'est parce que justement comme ça je conserve ma liberté.
Parce que ça, c'est pour mes "non coups de coeur" ; mes coups de coeur, je leur sacrifierais certainement volontiers ma liberté.

Alors le résultat de cette journée, c'est que j'ai juste envie, là, de... de... de RIEN !
Je veux plus de mec, ça ira.
De toutes façons, ma prochaine victime, je sais déjà qui c'est....

(NB : En même temps il est un peu con, C ; parce qu'il aime les femmes qui ont des formes, mais la sienne elle est maigre (et blonde la pauvre ; fausse, mais quand même) (salut mes lectrices blondes... 'tain j'en ai un tas en plus ! Mince faut que je fasse gaffe !!) )
(Addendum : en même temps (bis), je viens de penser à un truc... Mr Orchid, il a un prénom dont l'initiale manque à mon alphabet... ça mérite que j'creuse, non ?... Aaaaah j'me déteste tiens ! Je suis ignoble !)

09/04/2010

?!

Des fois je me demande si je ne suis pas un peu... morte de l'intérieur...

Est-ce que je vais bien ?

Non... je ne crois pas...

Un inconnu vous offre des fleurs

Il m'avait envoyé un mail me disant qu'il était sur le point de fermer lorsqu'il était tombé sur mon profil.
Il disait avoir été foudroyé par mon accroche.
(Si ça continue, je vais finir par croire que j'arrive à faire passer des choses dans mon écriture....)
Il me disait qu'il serait très heureux si l'on pouvait échanger....

Bon j'suis quelqu'un d'ouvert moi hein alors j'ai dit oui.
Nous avons commencé à échanger quelques mails.
Bien sûr, il m'a demandé ma photo. Bien sûr, je lui ai demandé la sienne en retour.
Heu... moyen hein. Mais au risque de me répéter : je ne juge pas sur une photo. D'ailleurs, à ce niveau ça devient de "pire" en pire.
A réception de mes photos, il m'avait renvoyé un mail enthousiaste me disant qu'en plus d'être délire, j'étais littéralement craquante.
(C'est ça ouais....)

 Et rapidement, TRES rapidement (le 2ème jour ?) il me demande si je suis libre pour un café.
Non. Bein non.
"J'ai un agenda de ministre, je suis désolée"
Marre des cafés castings ; pas envie là.
Puis il m'a demandé quelles fleurs j'aimais.
.... ?!
"Toutes"
"OK ; ce soir je te communiquerai le nom et le téléphone d'un fleuriste ; un bouquet t'y attendra"
QUOI ????
Mais... Mais... Mais on ne m'a jamais fait ça à moi !
Sur le coup, j'étais partie pour refuser. On ne se connait pas, il n'y a aucune raison qu'il m'offre des fleurs.
Et puis... Je me suis dit... Et puis Merde ! Après tout, profite de ce qu'on t'offre. Tu n'as rien demandé, prends ce qu'on te donne.
Alors je n'ai pas refusé.
Ce n'est qu'après coup que je me suis dit que j'étais gonflée de refuser le café mais d'accepter les fleurs !
Tant pis... c'était fait.

Le soir, il m'envoyait un mail.
Pour me dire qu'il n'avait pas pu ce soir, mais que ce serait fait le lendemain à la première heure.
Mouais.... Parolé parolé parooooolééééé.... Encore un qu'a d'la gueule... M'enfin ;ne lui faisons pas de procès d'intention, attendons.
Ce soir là, ayant remarqué ma déco africaine sur mes photos, il me lançait sur le sujet.
Et me demandait de lui parler de l'Afrique.
Rhaaaaaaaaa faut pas me demander ça à moi !!!!

Ce matin, après avoir déjeuné, j'allumais l'ordi.
Un message m'y attendait, me donnant l'adresse et le numéro de téléphone d'un fleuriste dans Grandeville, et me disant que j'avais toute la journée pour y aller tranquillement...
Bin merde alors....

Cet après midi, j'embarquais donc Clo avec moi et allais à Grandeville.
Je trouvais le fleuriste en question et y entrais.
"Bonjour.... Heu... Il doit y avoir un bouquet pour moi...."
"Ah non...."
Merde ! S'est bien foutu de ma gueule c'ui là ! Et moi comme une truffe me suis trimballée jusqu'ici ??? Naaaaaaaaan il aurait pas fait ça ; quel est l'intérêt ?
"Heu... de la part de XXX...."
"Haaaaaaaa oui ; c'est pas un bouquet, tenez c'est là"
Et le fleuriste prend une magnifique orchidée et me la tend....

Je reviens à la voiture, l'orchidée à la main, et la montre à Clo.
"Bin dis donc ! Il s'est pas foutu de toi hein !!!!"
"Non..."
Merde. (oui encore merde)
On m'a jamais fait ce plan la ?! Il est fou ce type ?
J'hallucine....

Il n'avait encore ni mon prénom, ni mon numéro de téléphone....
Moi, j'avais tout.
Je lui ai envoyé un sms disant "Waow"
Il a tout de suite su qui c'était....
Quelques sms plus tard, il me demandait quel prénom il devait associer au numéro de téléphone, et me renvoyait un
"Enchanté Reine... Puis je t'appeler ce soir vers 22h00 car je dine avec ma grande fille ?

Les premiers dials, la déco, l'humour, le cerveau (si si), les fleurs et maintenant le prénom.... tout n'est que joie et rires à chacun de nos échanges........... et........... si nous continuions ?"
"OK... Mais je te préviens, je suis timide et il faudra que tu fasses la conversation"
(le premier qui rigole, je l'énuclée à la petite cuillère en plastique, puis l'étouffe avec une olive - verte)
"Moi aussi, certainement plus que toi. Mais... j'ai envie de tenter quand même !"

Nous avons passé 3 heures au téléphone, sans aucun blanc.
Il a choisi l'orchidée avec soin, en essayant de l'imaginer chez moi, pour qu'elle aille dans le décor...
En raccrochant, il m'a dit que le mail du soir allait lui manquer.
Je lui en ai donc envoyé un. Auquel il a répondu, en ajoutant qu'il adorait mon prénom, qui évoque pour lui un nuage tropical cotonneux ( ! ), ainsi que ma voix, et que j'étais exceptionnelle...
Ca m'fait flipper.
(le premier qui rigole, je l'énuclée à la petite cuillère en plastique, puis l'étouffe avec une olive - noire cette fois ci)
Pourquoi ça m'fait flipper ?
J'sais pas.
C'est trop, ça me fait peur.
Je sais bien que mes discours sont contradictoires, mais... J'ai peur de pas être la bonne personne là ; j'ai peur qu'il m'investisse de tout un tas de choses.
Putain j'suis vraiment tordue hein ! C'est pas possible !!!
Je veux une belle histoire, un type qui prenne soin de moi, etc... et quand il y en a un qui fait mine de le faire.... j'ai peur j'veux plus !

Alors... je sais pas... Soit j'ai peur parce que mon coeur ne bat pas (bin oui c'est comme ça....) et que je ne veux pas lui faire de mal....
Soit j'ai peur... de tomber amoureuse en continuant dans cette voie ?

'tain j'vais m'faire nonne j'vais m'faire nonne !!!
J'me fatigue toute seule ; c'est pour dire !!!

08/04/2010

Psykinésie

Hmmm je viens d'inventer un néologisme !
Des fois, je me demande si ma kiné n'est pas un peu ma psy !
(j'ai déjà du le dire ça)
Mais elle a toujours raison celle là hein !

La semaine dernière, alors que je me faisais masser (hmmmmm), je lui racontais, comme d'hab', mes aventures.
Je me dis que ça doit la changer des "Aaaaaaah j'ai maaaaaaal".
On rigole bien (je tiens bien, comme toujours, mon rôle de clown de service).
Et elle me dit "Mais vous êtes totalement en contradiction avec vos actes hein !!!"
"Pardon ?"
"Oui, vos paroles sont en entière contradiction avec vos actes !"
"Heu... non ? Si ? Enfin.... J'sais pas ?"
"Bin vous dites que vous cherchez quelqu'un de sérieux, etc; mais c'est faux !"
"Heu...."
Et là, je me suis tue un instant parce que je sais qu'elle a souvent raison et ne dit pas les choses au hasard.
"Je vais y réfléchir, et je vous dirai ça...." ai-je fini par lui dire.
Je réfléchis toujours à ce qu'elle me dit.
Surtout lorsque ça fait écho au "Mais tu veux un mec toi ????? Ah bon ?????" de la marraine de ma fille (qui me connait donc depuis 25 ans....)
Et au "tu veux réellement quelqu'un qui habite chez toi ???" de Clo...

Ce matin, je discutais avec l'aixois (c'est beau la magie msn).
Bon ; comme je l'ai dit, en photo, pas extraordinaire, mais j'ai depuis longtemps appris à me méfier des photos.
On discute, on discute... Ca accroche bien. Il donne une impression de solidité que j'apprécie.
Et finalement... il m'avoue... qu'il n'est pas seul.
IL N'EST PAS SEUL !
Putain c'est pas vrai !
J'ai un karma à mecs maqués moi ou quoi ????
Mon esprit pervers et retors s'est alors attaché à  lui faire cracher les vrais mots.
Dire "je ne suis pas seul" est facile....

Mais en même temps, je me suis aperçue que... bin que... bin que du coup, il m'intéressait plus !
Trop fort... J'suis vraiment tordue moi hein !
Plus on avançait dans la conversation, et plus je me sentais captivée....
J'ai eu une pensée émue pour ma kiné....

Je lui ai demandé ce qu'il pensait apporter dans une relation à 3 (oui parce que c'est une relation triangulaire).
Déjà pour lui c'est une relation non pas à 3 mais à 2 + 2... bon... la nuance est là quand même.
Il ne m'a pas fait une liste. Mais... du plaisir (c'est déjà pas mal), voir l'autre heureuse, et... au niveau logistique... par exemple une place sur le vol pour Paris avec lui aujourd'hui... C'est ce qu'il est en mesure d'apporter.
Oui, car le monsieur a des revenus assez heu... substanciels ? Et peut donc se permettre certains écarts non pas de conduite mais de porte monnaie.
En fait... il ne compte pas.
Il gagne plus de trois fois mon salaire au minimum, a bac + 5 au minimum aussi....
Ca parait bas et mesquin, mais je ne veux plus non plus (ça  en fait des choses que je ne veux plus !) d'un mec sans le sou.
Monex est venu samedi quémander 5 euros pour payer l'atelier de Miss Morue parce qu'il est "à la rue". On était le 3 et il n'avait pas encore reçu son chomage... L'a pas 10 euros devant lui ??????
Bin ça, j'veux plus.
J'ai assez payé, c'est bon.

Alors cet après midi, au café (à la terrasse du bar, au soleil, oui oui), j'en parlais à Clo.
Et avant même que je sois arrivée à la conclusion, elle me dit "Moi je vais te dire ce que je pense de toi !"
Je n'ai pas voulu, juste pour voir si ma conclusion collait à ce qu'elle pensait de moi (enfin : de ce que je veux réellement).
Bin ça colle.
Elle pense, elle aussi, que je vais vers les hommes déjà pris (ou coureurs, ce qui équivaut) parce que comme ça, je reste libre....
Et pour être honnête, je n'ai pas envie d'un mec qui vienne squatter chez moi, là.
Une relation régulière oui, mais un mec à demeure... non.
Et il faut avouer que ce que cet aixois a l'air de me proposer me conviendrait certainement pas mal....

Demain, je vois ma kiné. Je lui donnerai le résultat de mes élucubrations :-)

07/04/2010

06/04/2010

Le lapin de 6 semaines

Un jour, il faudra qu'une bonne âme m'explique.
Que se passe t'il dans la tête des hommes ?
Je sais messieurs que vous en avez autant à notre service ; et je ne vous en blâme pas. Moi aussi des fois je me demande ce qu'il se passe dans la tête des femmes....

Mais ça m'intéresse moins, j'avoue.
Et puis j'ai déjà du mal à comprendre ce qu'il se passe dans la mienne alors je ne vais pas m'occuper de mes voisines !

J'ai passé le WE avec Monex.
On a fait Paques ensemble, avec ma nièce, mon frère, mon père... Une vraie p'tite famille comme avant.
Comme d'hab' quoi !
Rien n'a changé entre nous depuis un an, quasiment.
Je me demande même si on ne se voit pas plus souvent!
L'autre soir, il a mangé chez moi ; après manger il a pris son temps, on a discuté.
En discutant, je me disais "C'est marrant... ça, ça ne nous arrivait pas lorsque nous étions ensemble."
La dernière bouchée avalée, il descendait se scotcher à son ordi adoré.

Alors... Peut être que j'étais invivable ?
Beh non même pas. Ce WE, il m'a dit qu'il était plus tranquille marié.
En gros, je l'emmerdais moins que ses multiples maitresses.
Faut le vivre un truc pareil hein ?!
Comme quoi... Je dis toujours que je ne suis pas une chieuse, que la vie avec moi est facile.
Lorsque je dis ça, en général, on ricane.
Bein franchement... je pense que c'est vrai. Monex peut le confirmer.
Je ne suis une chieuse qu'au taf.

Et puis je lui ai demandé quels défauts j'avais. Mouais ; je sais jamais quoi répondre quand on me demande.
Sa réponse "De n'en avoir aucun... C'est agaçant"
.....?!?

Alors si je résume :
- je suis pas chiante
- j'ai pas de défaut
- il était bien avec moi
.... quelqu'un peut m'expliquer alors pourquoi ?
Pourquoi il s'est pas bougé le cul ?
Pourquoi il n'essaie même pas de me rattraper ? (sous entendez : pourquoi il n'arrête pas de fumer, en tout premier lieu)
Pffff... En même temps... Il est trop tard pour nous alors.... 
Finalement, il a raison : vaut mieux qu'il reste tel qu'il est, changer ne changerait rien...

Et puis le flic là.
Disparu depuis quelques jours.
OK.... Oooooh ce soir je le vois apparaitre sur msn ! En absent certes, mais connecté quand même (il est donc... vivant !)
Ah ! On va enfin l'avoir cette explication ?!
Je lui envoie un smiley, histoire d'ouvrir la porte.
....
1/2 heure après, il s'est déconnecté, sans réponse, rien.
Je ne ferai plus aucun pas vers lui.

Et puis vous, messieurs de 66 ans qui venez taper à ma porte...
Je ne comprends pas bien là ?!

Et vous, "messieurs" de 20 ans qui venez taper à ma porte...
Je ne comprends pas bien non plus !

Et puis arrêtez de m'appeler BB (encore un, de 66 ans en plus! ce soir !).
Et puis arrêtez de me dire que je suis coquine au bout de 3 phrases échangées.
Et puis arrêtez de me dire que je suis beeeeeeelle, charmaaaaaaaaante, craquaaaaaaaaaaante, à la vue d'un timbre poste noir et flou.
Et puis arrêtez de me flatter l'ego en me disant que je suis intelligente et cultivée.
Et puis arrêtez d'être hypocrites en me disant que je suis la seule après laquelle vous courrez !
Arrêtez de me prendre pour une truffe.
Arrêtez de me prendre pour un lapin de 6 semaines...
(tiens c'est bien comme expression ça en ce moment)


   

Un tableau ?

Un tableau.
Mon Chat m'a suggéré de faire un tableau. Je crois que je vais finir par le faire.

Bon OK pas un comparatif comme il le suggère (ouais ; il est comme ça ! ) (Paf t'es grillé le Chat !).
Mais je ne vais plus m'en sortir....
Vous allez me dire "mais putain (ça, c'est pour les plus mal polis ; comme moi quoi) pourquoi tu fais ça ?????"
Bin c'est simple : je m'ennuie !!!
Et puis en plus, j'étudie.
Toujours mon sale défaut d'enthomologiste.
L'être humain est une petite bêbête que j'étudie à la loupe.
Et qui me surprendra toujours.
Ouais... Je ferais bien un tableau, mais pas comparatif.
Plutôt du genre "action/réaction".
Du genre :
Action : "Non tu n'es pas le seul avec qui je parle"
Réaction : " Combien y'en a t'il ?"
Option : crise de jalousie masquée
....
Bon... là je vais me borner à une liste.
Je vais peut être finir par faire une page exprès...

Alors ; si je reprends ; nous avions :
  • Le garde du corps
    On discute. De tout et de rien. De rien surtout. Et de rien sur tout.
    En fait, il a pas vraiment envie de rencontrer quelqu'un.
    Pas de soucis. En ce qui me concerne, je l'aime bien, mais c'est tout. Donc  on va rester comme ça, et p't'être qu'un jour on se rencontrera amicalement.
    Je le sens bien comme ça.
  • Le RSI
    Ah bin lui c'est fait, vous avez eu la note.
    Ce soir, il est venu me dire que : " Je ne suis pas convaincu par notre rencontre, je pense que tu l'as senti"
    "Je suis désolé"
    Warf warf warf.... Qu'est ce que tu veux que je te dise mon lapin ? J'en ai rien à foutre en fait ; pour une nuit, t'aurais peut être été parfait ; je n'aurais pas pu me passer de toi. Pour une nuit. Allez : deux ; histoire d'en faire le tour.
    Pas assez de culture.
    Adios.
  • Mr Slim
    Alors lui, je lui parle tous les soirs maintenant... Il veut me voir à la cam tous les soirs... Il m'aime bien finalement on dirait, hein !
    "J'aimerais qu'on soit amis" m'a t'il dit. "Tu as la tête sur les épaules"
    (ouais ; d'où mes conneries actuelles....)
    Bon je crois que je vais le rencontrer lui ; mais dans le cadre amical. Ca a l'air de se dessiner comme ça.
    Je l'aime bien finalement.
    J'y ferai cracher le morceau que son raisonnement est con ;-)
    Et puis qui sait ? Il m'ouvrirait peut être la porte à de nouvelles rencontres ?!
    D'ailleurs, il a commencé hier soir en me présentant un de ses amis, via msn bien sûr.
    Bon bin dommage : 1m68 l'ami.
A celà, nous pouvons maintenant ajouter :
  • Un corse
    Alors lui, comment dire... Il commence fort.
    Deux heures qu'il me parle et il m'appelle ? Il m'appelle ??? Bin il m'appelle BB !!!
    Rhaaaaaaaaaaaa je l'aime déjà c'ui là !
    Ca va être vite réglé.
    Pardon : c'est réglé.
    D'autant qu'il dérape facilement. Alors ça ira comme ça hein.
  • Un... Un... UN CAPITAINE !
    Ouais... Je sais pas comment je fais, mais je suis ENCORE tombée sur un capitaine de yooooooote !
    "Et sinon, tu fais quoi comme taf ?"
    "Capitaine"
    schmuf... schmuf schmuf.... "Capitaine... de yacht ?"
    "Oui"
    "Haaaaaaaaaaaaa hahahahaha !!!!"
    "Bin quoi ?"
    (hilare) "Oh rien comme ça !!!!!! Ha ha ha haha ! J'en connais un"
    J'ai décidé de faire une collection de capitaines. P't'être même une étude comparative tiens.
    Cet enfoiré, n'ayons pas peur des mots, vit dans un des plus beaux endroits de la côte (selon moi).
    Nbr 1 vit sur la rade, Nbr 2 vit là ou on voit la mer et les montagnes enneigées derrière.
    Je ne savais même pas qu'à part les milliardaires, des gens y vivaient là bas !
    Ah non ; celui là, faut que j'arrive à me faire inviter chez lui !
    Ha ha ha ha !!!!
    Après le p'tit déj' sur la rade, j'vous présente le p'tit déj' sur le cap !
    Hihi !
    Bon ; c'est en bonne voie, on a prévu un café...
    (oué ; d'abord faut que je refasse mon ratelier....donc pas avant deux semaines... féchié !)
  • Un consultant en informatique
    Moué... bof... suis pas super convaincue.
    Peu de conversation.
  • Un aixois
    Il casse pas des briques en photo, mais il est gentil. Et n'a pas l'air trop con...
    Mais c
    'est loin aix hein !
  • Un autre kaété foudroyé par mon accroche.
    Qu'est ce qu'il faut pas lire... A suivre celui là est trop récent pour que je puisse me prononcer.
J'ai dit qu'à 10 je m'arrêtais.
Heu... j'en suis à 5 là je crois.

A 10, je m'occupe de ton Cousin, mon Chat :-))))))))))
Rhaaaaaaaaaaaaa ha hahahahahahahahaha !!!!!!!!!!!!!!!
Gnark

05/04/2010

Mr Slim

Mr Slim (oui ; je l'ai rebaptisé), c'est celui qui m'a jetée pour cause de grosseté.
Enfin... jetée....
Pour moi, c'était torché pour parler un peu vulgairement.

Deux jours après cette soirée égoistique (= bonne pour mon égo), je vais voir le candidat suivant sur mon sitalacon.
Et je vois un mail de Mr Slim.
Non oups pardon. Deux.
"J'ai pensé à toi hier"
Ca m'en fait une belle ; je dirais même que ça m'en touche une sans faire bouger l'autre (voué, pas classe comme expression, mais j'adore l'image ; fallait que je vous la serve).
Puis, 15 mn plus tard ( !!!! )
"Tu es cool et sympa"
Rigolo, va !
Je me suis donc fait plaisir en lui répondant :
"Que voulez vous cher ami.... Je n'ai quand même pas tous les défauts !"
Pour moi, encore une fois, la porte était close.

Eh bin non.
Ca fait plusieurs soirs d'affilée qu'il me tient la jambe.
Vous allez me dire "mais lache l'affaire !!!"
Oui, oui bien sûr. Mais... il me fait littéralement halluciner. Encore une fois, ça relève de l'étude enthomologiste.
Alors je ne vais pas vous la refaire en totalité, mais en vrac et dans le désordre :
  • Il a absolument voulu me voir à la cam. Mais qu'est ce qu'ils ont tous avec cette cam' ????
    Alors que je refusais "gentiment" en lui disant que je n'avais absolument pas envie de bouger mon gras de mon canapé, il m'a sorti, comme argument, "Et j'irai boire un café avec toi".
    Haaaaaa ha ha ha ! HAHHHHAAAAAHHAHAHAHAHAHA !!!!
    Mais qu'elle est bonne ! Mais pour qui il se prend lui ??
    Warf warf warf !!!
    Je lui ai rétorqué que... "primo je ne marche pas au chantage, deuxio, je me fiche d'aller boire un café avec lui, et tertio je ne suis pas une morte de faim, je n'ai pas besoin de lui".
  • J'ai fini,le lendemain, par accéder à ses désirs.
    "Tu veux la cam' ? Tu vas l'avoir.... Penche toi bien sur ton écran, parce que ça va durer 30 secondes".
    J'ai démarré la cam', je lui ai fait coucou, et j'ai fermé.
    Je lui ai ensuite demandé s'il était heureux.....
    "Ah mais t'es jolie quand même"
    Merde.... Une grosse, ce serait joli ? Ca se saurait, non ?!
    Ah la la ; les grosses ne sont plus ce qu'elles étaient, hein !
    "On ira boire un café ensemble peut être"
    "Reste chez toi, je n'ai pas besoin de toi" lui ai je répondu.
  • "Oooooh s'il te plait une autre cam'"
    "Je peux pas, je vais déborder du champ de la cam"
    Vlan (copyright U)
  • "Bon je vais me coucher"
    "Bonne nuit"
    "Tu ne me retiens pas ?"
    "Non"
    Il est resté encore deux heures, et a fini par m'inviter à ses 40 ans!!
  • "Mais qu'est ce que tu faisais avant moi ?"
    "Avant toi ? Mais plein de choses ! Tu crois quoi ? Que je t'attends pour occuper mes soirées ?"
  • "Je suis sûr que dès que je vais avoir coupé, tu vas aller sur le Sitalacon"
    "Pas forcément"
    "Mais hier tu y es allée"
    ..... !
    "Mais dis donc mon petit ; tu me surveillerais pas par hasard ?!"
  • "Tu m'invites chez toi à manger samedi soir ?"
    "100 balles et un mars aussi ?"
    "Allez s'il te plait... je ne viendrai pas les mains vides"
  • "Tu réagis comme un gosse"
    "Si tu m'avais dans ton lit, tu dirais pas ça"
    "Prétentieux"
    "Tu penserais que je suis pas seul tellement...."
    "A moins que je ne me rende compte de rien ?"
La moralité de l'histoire, c'est que : plus tu repousses un mec, plus il s'accroche.
Un homme ici présent pourrait il m'expliquer ça ?
C'est de la science fiction...

(PS : le dessin ne me représente pas :-))) )

03/04/2010

Toujours faire son ménage !!!

Sur la photo, il avait une tête de mec bien propre sur lui.
Nous n'avions que très peu discuté, et avions convenu de nous voir pour boire un verre un soir.
A sa tête, j'étais convaincue qu'il était un vil charmeur...


Le rendez vous était à 21h30, devant un pub australien.
Il m'avait appelée la veille, pour savoir si ça tenait toujours.
Oui.
Il m'a appelée juste en partant de chez lui.

Je suis arrivée quelques minutes avant lui.
Je me suis assise et lui ai envoyé un sms avec le nom du pub et "prem's".
Quelques secondes plus tard, il m'appelait qu'il ne trouvait pas de place.
Il était juste à côté ; je me dirigeais donc vers sa voiture et y montais afin de chercher une place avec lui.
('tain c'qu'il y a comme monde là bas le vendredi soir !!)
Il n'était pas du tout celui de la photo..

Il était... mieux ! Enfin disons plus à mon goût.
Plus "homme", moins policé ; coiffé en brosse, une mouche lui soulignant la lèvre inférieure, une boucle d'oreille, une bague au pouce, une gourmette cable, blouson en cuir gratté marron, jean...
Un style loubard propre...
Bad boy... (un p'tit clin d'oeil à mon nègre...)

Nous nous sommes garés et sommes allés à un bar.
Pardon : un laouuuuunnnnnge.

Dehors.
Oui je ne sais pas pourquoi mais il a préféré s'installer dehors, dans LE canapé, derrière le pilier.
Hin hin hin....
Et la discussion s'est engagée autour de nos verres.
Discussion au cours de laquelle il m'a avoué avoir menti sur sa fiche, avoir en fait 50 ans.
Il ne les fait vraiment pas ! Limite 45 ans, et encore !! Bien conservé le garçon....
Je lui ai, quand même, expliqué que c'était idiot. Qu'on ne sortait pas avec quelqu'un pour son âge.
Mais apparemment, en mettant son âge réel, il n'attire que des "vieilles" et se fait refouler par les "jeunettes" de mon âge. Voire moins.
Et comme il préfère, à tous les niveaux, quelqu'un de plus jeune, beaucoup plus jeune que lui.Et qu'il peut se le permettre...

Au fil de la conversation, je voyais son ballet.
La position de son corps changeait, il se tournait vers moi ; quelques sous-entendus et pierres jetées à l'eau comme ça, histoire de voir comment je réagissais...
Le petit futé...
Je savais la partie bien engagée. Mes cop's m'avaient dit "habille toi en killeuse", elles avaient eu raison. C'était tout à fait ce qui lui collait.

Le bar fermant, nous nous sommes levés et sommes partis à la recherche d'un autre bar où continuer notre conversation, dans la vieille ville.
Il m'avait parlé des maisons sur les remparts, face à la mer.
Oh bin tiens ! Si on y faisait un tour ????
Mouuuuaaaah hahaha !!!!

Nous sommes donc allés sur les remparts, au bord de mer... dans la nuit bien sûr.
Le pauvre a été pris d'une super crampe (non bande de pervers ; pas là). Etonnamment il m'a demandé si je ne voulais pas lui faire un massage ? Bin non sorry je ne sais pas les faire... mais je ne demande qu'à apprendre (quoi ?! Moi aussi j'ai le droit d'entrer dans le jeu, non?). Puis comme elle ne passait pas, autre perche tendue "tu vas être obligée de me ramener chez moi". Si ça c'est pas clair....
Je vous passe tous les sous entendus et appels du pied, perches tendues et autres cailloux semés.

Vers minuit, nous marchions toujours (heureusement, je n'avais pas mis mes escarpins qui tuent !).
Soudainement, il me dit "Qu'est ce qu'on fait ?"
Hin hin hin... Bin on baise hein ; t'es venu pour ça !
"Bin je ne sais pas ; c'est toi le chef !"
"Aaaah ah ah ah ! Attention ; si c'est moi le chef.... !"
Je ne dis rien. Les silences sont parfois plus parlant que les mots, non ?!
Je le voyais qui tournait autour de moi, s'approchant, s'éloignant, hésitant.
Je n'aimerais pas être un homme pour ces choses là.
"Chez toi ou chez moi ?"
"Hé bin dis donc ! Ca a le mérite d'être clair au moins !"
"Je te sens pas très motivée...."
"Tu  n'as pas l'air de l'être non plus !"

Je décidais d'en terminer avec ce petit manège et me rapprochais de lui. Me collais à lui. Et l'embrassais.
Comme prévu, il ne reculait pas. Il m'avertit juste à mi voix que si je commençais, je risquais de ne plus pouvoir me passer de lui.
Ce à quoi je répondis que.... "à moins que ce ne soit toi qui ne puisses plus te passer de moi !"

Quelques instants plus tard, il s'appuyait sur ma voiture, et je venais m'y coller.
"On fait quoi alors ? Tu m'invites chez toi ?"
"J'ai pas fait le ménage...." PUTAIN POURQUOI J'AI PAS FAIT MON MENAGE !!! D'habitude, je le fais !!!
"Moi non plus... y'en a partout"
Je m'approchais à nouveau de ses lèvres ; il reculait en me disant "Ah ! Tu vois que tu ne peux plus t'en passer !"
Je reculais la tête et lui disais "Ah ouais ?! Ok !" et je le défiais du regard.
Il plongea dans mon cou et y fit courir ses lèvres, sa langue....
On voyait bien le type qui maitrise... !

"Mais y'a que moi qui parle hein ; tu ne dis rien toi !"
"Plains toi... d'habitude vous trouvez les femmes trop bavardes !"
"Non non ; moi j'aime bien aussi les femmes qui parlent"
"C'est parce que je suis timide...."
"Timide ! C'est ça ouais ! Pas pour tout, hein !"... il me regarde et ajoute "Je ne me trompe pas n'est-ce pas ?"
Que dire... ?
"Je ne me trompe pas ; j'en suis sûr..."

Après une demi heure environ (ou 3/4 d'heure ???) de ce petit jeu, nous avons décidé de repartir chacun sagement de notre côté, nos ménages respectifs n'étant pas faits :-)))

Bilan de la soirée :
- Un RSI, ça embrasse bien
- Je suis convaincue que c'est un coureur ; depuis avant même notre rencontre.
- Je ne suis pas sûre qu'on se reverra..... On verra bien !
- Merde, j'aurais du faire mon ménage....